Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
 
PARTAGER  
Rouen, XVIIIe siècle
"Aiguière-casque"
faïence
inv. OAP 719

La forme élégante de cette aiguière, en forme de casque renversé, s’inspire de pièces d’orfèvrerie du règne de Louis XIV (1655-1715). Après la fonte de la vaisselle et du mobilier d’argent en 1689 et 1709, ces objets s’imposent. Dédiés à contenir de l’eau ou du vin, ils étaient essentiellement utilisés sur les tables de la noblesse de robe.

Cette faïence à décor de grand feu en camaïeu de bleu est caractéristique de l’apogée de la production rouennaise par son riche décor de lambrequins et un bec verseur orné d’un mascaron en relief à tête de faune. Ces céramiques apparaissent en France à une époque où la Chine, seul pays maitrisant la fabrication de la porcelaine, se ferme à l’exportation. L’engouement des cours européennes pour la porcelaine désormais inaccessible, encourage les centres céramiques européens à réaliser des pièces à l’imitation des porcelaines chinoises. Cette faïence est réalisée avec de l’argile commune, cuite plusieurs fois. La pièce, plongée dans un bain d’émail d’étain -qui lui confère plus de blancheur et de résistance-, est décorée à cru puis cuite à 900-1200°C, c’est le décor de grand feu. L’oxyde de cobalt donne ce bleu caractéristique et permet une déclinaison en camaïeu, très appréciée aux XVIIe et XVIIIe siècles.