Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
 
PARTAGER  
Grèce, IIIe siècle av. J.-C., "Femme debout" ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
Femme debout ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
Grèce, IIIe-IIe siècle avant J.-C.
"Femme drapée avec un éventail"
terre cuite polychrome
inv. 315.78

En 1870, un nombre important de statuettes en terre cuite est découvert fortuitement sur la nécropole de Tanagra en Béotie (Grèce centrale). Les archéologues parlent dès lors de tanagras pour désigner ces petites sculptures d’argile moulées, produites en série à l’époque hellénistique (seconde moitié du IVe siècle-IIIe siècle avant JC).

Leur revers est percé d’un évent afin d’en faciliter la cuisson. Elles ont souvent conservé des traces importantes de couleur, obtenue à l’aide de pigments naturels (noir de charbon) ou artificiel (bleu égyptien).
Ces figurines représentent souvent des sujets délicats et élégants : enfants, danseuses et femmes drapées dans leur vêtement qui porte, comme dans l’exemplaire de Bayonne, un éventail.

Elles suscitent l’engouement de la société bourgeoise de la fin du XIXe siècle, qui les collectionne et y voit un répertoire de la mode antique, faisant écho aux silhouettes serpentines des femmes 1900. Comme Auguste Rodin et d’autres artistes, Léon Bonnat en a acquis une série qui rejoint l’ensemble d’œuvres antiques exposé à Bayonne dès 1902.