Musée Bonnat-Helleu
musée des beaux-arts de Bayonne
5 rue Jacques Laffitte
64100 Bayonne
05 59 46 63 60

Retrouvez-nous sur :

 
 
 
 
PARTAGER  
Bernardo di Bandino Baroncelli pendu par le cou (recto) ; croquis de jambes (verso) ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
Bernardo di Bandino Baroncelli pendu par le cou (recto) ; croquis de jambes (verso) ; © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché A. Vaquero
Léonard de Vinci
"Bernardo di Bandino Baroncelli pendu par le cou"
1479
plume et encre brune
inv. 659

Cet important dessin de Léonard de Vinci (1452-1519) est une étude pour le corps pendu de Bernardo di Bandino Baroncelli. L’homme avait assassiné Giuliano de'Medici le 26 avril 1478 dans la cathédrale de Florence, pendant la messe du dimanche de Pâques.

Ce meurtre fut l’un des épisodes les plus sanglants du conflit qui opposait la maison des Medicis et la famille Pazzi, soutenue par le pape Sixte IV. Le meurtrier réussit à s'enfuir et à gagner Constantinople, où il fut reconnu et fait prisonnier. Ramené à Florence enchaîné, le 24 décembre 1479, il fut pendu aux fenêtres du Palazzo del Capitano le 29 décembre 1479.

Léonard de Vinci, qui se trouvait alors à Florence, a laissé à travers le dessin de Bayonne un témoignage essentiel de cet épisode sanglant. Il décrit avec précision le corps inerte, suspendu dans le vide, les orbites creuses du supplicié, et le riche vêtement qu’il portait lors de son arrestation en Turquie. L’artiste a noté sur le bord de la feuille (en recourant à l’écriture spéculaire ou “en miroir”, de droite à gauche) les matières et les couleurs du vêtement. Le visage émacié, tête fléchie sur le cou, est étudié séparément en bas à gauche de la feuille.