Musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
Logo du Sycoparc : Parc Naturel Régional des Vosges du Nord : protection de ressource naturelle, écosystème biotope, sites archéologiques, réserve naturelle régionale, grès des vosges...
 

Le réseau des musées

10 musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord

Parc naturel régional des Vosges du Nord > Réseau des musées > Accueil

Actualités flux RSS

  Musée de la bataille du 6 août 1870 - Statue équestre de Frédéric Guillaume

OBJET DU MOIS
Tête de la statue de Frédéric Guillaume - dépôt de La Contemporaine
Tête de la statue de Frédéric Guillaume - dépôt de La Contemporaine

Frédéric Guillaume Nicolas Charles de Hohenzollern (ou plus simplement Frédérique III) est né le 18 octobre 1831 à Postdam en Prusse. Fils de Guillaume Ier de Prusse (1797 – 1888) et d’Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach (1811 – 1890), il épouse en 1858 la Princesse Royale Victoria du Royaume-Uni (1840 – 1901) avec qui il a 8 enfants, dont son successeur, le futur Guillaume II.

Décrit comme un personnage plus libéral que son père, le prince hériter est délaissé des affaires politique. Il s’illustre cependant dans plusieurs guerres, notamment en 1870 – 1871, lorsqu’il commande les troupes de la 3 e armée allemande (originaire des Etats d’Allemagne du Sud). S’il sort victorieux de ces batailles, il laisse une image de bienveillance envers ses troupes, mais aussi contre ses adversaires.

En souvenir de la bataille de Woerth – Frœschwiller et de la victoire prussienne, l’architecte Max Baumbach érige dans un parc aménagé, sur un promontoire rocheux en grès des Vosges, une statue équestre [...]  En savoir plus


  Musée de la bataille du 6 août 1870 - Équipement du fantassin français

L’équipement du fantassin français est largement fourni en matériel. Il doit lui permettre de subvenir à ses besoins. Il est composé tout d’abord du havresac, réalisé en peau doublé de toile à l’intérieur, de sangle en cuir permettant la fermeture et le transport d’équipement attaché au sac et, à l’intérieur, d’un caisson en bois permettant le rangement. Le terme de havresac tire son origine du haut-allemand Habersack, littéralement, le « sac à avoine ». Ce mot a été introduit par les soldats revenant du Saint-Empire Romain Germanique à la suite de la Guerre de Trente Ans. A ce sac y est attaché une gamelle, un bidon pour le transport de l’eau, une petite tasse en métal ainsi que l’équipement de nuit, c’est-à-dire une couverture, une toile de tente, le mât et les piquets de tente. A tout cela s’additionne une musette en toile contenant des vivres ainsi que l’équipement liés à l’armement : une cartouchière, une giberne ainsi que des cartouches. En plus du fusil Chassepot et le [...]  En savoir plus


  Musée de la bataille du 6 août 1870 - Médaille de vétéran de la guerre 1870-1871

OBJET DU MOIS
Médaille de vétéran de la guerre 1870-1871
Médaille de vétéran de la guerre 1870-1871

Cette médaille associative se compose d’un module représentant une cuirasse surmontée d’un casque. En arrière-plan sont placé des drapeaux, des canons, des sabres, des fusils ainsi qu’une ancre. Sous l’ensemble du motif se trouve une banderole inscrite « oublier…jamais ! ». Le ruban de soie est orné au centre du drapeau tricolore ceint de part et d’autre d’une bande noire puis verte. Cette médaille a été réalisée soit par les ateliers Gatty Béranger, soit par Arthus Bertrand.

Editée par la Société des Vétérans des armées de Terre et de Mer 1870 – 1871, fondé le 1 er janvier 1893, cette médaille n’est cependant pas la médaille officielle.

Si la reconnaissance des morts lors de cette guerre se fait déjà au niveau local ou national autour de tombes ou de monuments, la reconnaissance des survivants n’en est point. Bien des batailles à l’étranger à la suite de la guerre de 1870-1871 sont reconnues au titre de l’édition d’une médaille, ce n’est toujours pas le cas pour les anciens combattants de [...]  En savoir plus


 10 MUSEES DES VOSGES DU NORD EN RESEAU

© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
 
Additional information
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
© Aurélie Arena, Site verrier de Meisenthal
 
Additional information
© Aurélie Arena, Site verrier de Meisenthal
© Marion Chérot
 
Additional information
© Marion Chérot
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
 
Additional information
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
 
Additional information
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
 
Additional information
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
 
Additional information
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord
 
Additional information
© Conservation des musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord

Depuis 1994, le Parc naturel régional des Vosges du Nord met en œuvre un principe original, innovant et encore aujourd'hui unique en France : il porte un service de Conservation, basé sur la mutualisation des moyens des communes et communautés de communes, soutenu par l’Etat, la Région Grand Est et le Département du Bas-Rhin. Des attachés de conservation et des chargés de mission dédiés à l’inventaire, au récolement, ou encore des spécialistes de la médiation apportent une ingénierie technique dans la mise en œuvre des projets.

La Conservation des musées du Parc constitue un réseau de dix musées en milieu rural dont les objectifs sont la qualité des projets muséographiques, le travail sur les collections, leur connaissance et leur diffusion auprès de tous les publics.

La force de ce réseau, s’appuie sur le subtil mélange entre l’engagement des bénévoles et l’accompagnement par les professionnels, dans le respect de la diversité des approches. Les résultats confirment que ce travail en réseau est une solution d'avenir pour les musées en milieu rural.

Ce réseau est le reflet de la richesse patrimoniale des Vosges du Nord avec des sites aux multiples facettes. Certains nous dévoilent l’histoire avec ses moments retentissants notamment la guerre de 1870. D’autres donnent à voir la vie d’autrefois que ce soit à la campagne ou dans les petites villes. D’autres encore nous étonnent, de par leur singularité, découvrant un pan de l’artisanat ou de l’industrie locale.


Pour découvrir chacun des 10 musées, cliquer sur la carte ou directement sur les liens ci-dessous.