Coiffes d'Alsace du 18e et du début du 19e siècle

Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Heures d'ouverture

Mercredi – Lundi 9–18 h
Fermé le Mardi
1er Jeudi du mois 9–20 h

24/12 et 31/12 9–16 h
1/1, 1/5, 1/11/ et 25/12 : fermé

 

coiffe ; © ZVARDON Frantisek
coiffe
Additional information
© ZVARDON Frantisek

Le musée Unterlinden conserve une riche collection de textile composée entre autres, de costumes d’Alsace. L’histoire et la variété des costumes sur le territoire alsacien sont très contrastées, selon le milieu social et l’endroit où ils étaient portés.

Les coiffes de fêtes d’Alsace à partir du 18e siècle puisent leurs origines dans les formes vestimentaires de la région : généralement de soie, d’or et d’argent, elles surprennent par leur élégance, par la beauté de leurs motifs et par les matières hautes en couleurs qui ont servi à les confectionner. Véritables objets de fascination, elles sont restées longtemps réservées aux élites avant de devenir peu à peu accessibles à une part grandissante de la société.

Cette sélection de coiffes a été présentée au public à l’occasion de l’exposition « Quelques paillettes, un peu de soie… », sous la direction de Anne Wolff et Jean-Luc Neth (21.10.2009 – 28.02.2010).

 

Les collections de textile, constituées de matériaux organiques, sont parmi les plus fragiles de par leur nature, leur forme et l’usage que l’on a pu en faire au fil des ans. Ainsi, pour des raisons de conservation préventive, ces objets ne sont que très rarement exposés. Une petite sélection de coiffes est toutefois présentée par rotation au 1er étage du Cloître.

coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
ensemble
ensemble | ensemble
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
bonnet
bonnet | bonnet
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe
coiffe
coiffe | coiffe