REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - Leda | Espace WebMuséo Musenor

© RMN/ René-Gabriel Ojéda
N° d'inventaire: 
P.46.1.188

Domaine: 
Auteur(s): 
SELLAER Vincent dit GELDERSMANN (auteur ; peintre)
Titre: 
Leda

Statut de l'oeuvre: 
Ancienne(s) attributions(s): 
GOLTZIUS Hendrick
Date de création ou d'exécution: 
1st half 16th century
Techniques et matériaux: 
Huile sur bois

Dimensions: 
Hauteur en cm : 109,5
Largeur en cm : 88.0

Date d'acquisition: 
1876
Ancienne(s) appartenance(s): 
Collection privée, Foucart Jean-Baptiste

Commentaire: 
Vincent Sellaer, peu connu en raison de la disparition des archives de Malines du 16e siècle, est probablement le peintre Vincent Geldersman cité par Carel Van Mander. Son oeuvre connue, assez limitée, a été regroupée autour d’un seul tableau signé et daté (1538), Laissez venir à moi les petits enfants, conservé à la pinacothèque de Munich. Sa production comporte des sujets tels que La Charité, Antiope, Judith, Léda. Ces compositions sont connues chacune par plusieurs versions, toutes caractérisées par une exécution très fine et la présence de nombreux enfants espiègles à la chevelure frisée et au sourire qui confine volontiers au rictus. Les nombreuses réminiscences italiennes, en particulier léonardesques, laissent supposer un séjour italien notamment au contact de Moretto da Brescia. Notre Léda appartient aux quelques peintures considérées comme autographes. Elle présente cette exécution légère, fine et transparente qui donne cette carnation laiteuse à ces putti et à cette figure féminine à la pose et au regard énigmatique. Le thème de la Léda caressée par le cygne (métamorphose de Jupiter) et entourée de leur progéniture dérive de la fameuse composition de Léonard de Vinci, perdue mais connue par des répliques peintes ou dessinées. A cette Léda debout de Léonard, Sellaer a préféré une figure assise au centre d’une composition resserrée, au format presque carré. Plusieurs versions en tous points très proches ont été recensées, notamment en 1994 dans la collection Diamond à New-York, ainsi qu’au musée de Varsovie (inv. M.ob.207) ou encore lors de la vente Sotheby’s, Londres, 4 avril 1984. Toutes ces interprétations, comme d’ailleurs toutes les créations de Sellaer, sont pénétrées de cette atmosphère énigmatique à l’érotisme glacé qui associe avec une saveur incomparable les caractères italiens et nordiques. (Patrick Ramade, exposition virtuelle La peinture Nordique 2001)

Bibliographie: 
1876, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°95 (comme Goltzius)
1882, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°95 (comme Goltzius)
1888, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°95 (comme Goltzius)
1898, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°140 (comme Goltzius)
1909, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°267 (comme Goltzius)
1923, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°267 (comme Goltzius)
1931, Valenciennes, Catalogue du Musée.
n°131, p. 68 (Comme Goltzius)
1957, Hoogewerff, Vincent Sellaer
p.145, n°1.c
1985, Bosq, Mythologie et Maniérisme

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :