logo
Le Grand-Pressigny (37)

Musée départemental de la Préhistoire du Grand Pressigny

Bandeau d'illustration de l'espace WM : Musée départemental de la Préhistoire du Grand Pressigny
Voir le plan du parcours

Il y a 5000 ans, les premiers artisans tailleurs de pierre, entre Touraine et Europe occidentale

Bifaces moustériens
Bifaces en jaspe de Fontmaure (Vellèches, Vienne), Paléolithique moyen
Additional information
© Christophe Raimbault ; © Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Bifaces moustériens
Grande lame et nucléus « livre de beurre », 
Néolithique final ; © Hugo Maertens - Bruges ; © Hugo Maertens - Bruges ; © Musée départemental de la Préhistoire du Grand Pressigny
Grande lame et nucléus « livre de beurre », Néolithique final
Additional information
© Hugo Maertens - Bruges ; © Musée départemental de la Préhistoire du Grand Pressigny
Carte établie d'après la publication de J.  Airvault et J. Primault (2002)
Carte des affleurements de silex du Turonien supérieur de la région du Grand-Pressigny
Additional information
© Musée départemental de la Préhistoire du Grand Pressigny ;
Carte établie d'après la publication de J. Airvault et J. Primault (2002)

Alors qu’au Paléolithique*, le savoir-faire des chasseurs-cueilleurs, tailleurs de pierre, s’était déjà exprimé pour fabriquer des outils et des armes, il s’est transformé en véritable artisanat spécialisé à la fin du Néolithique** dans le sud-Touraine et le nord du Poitou.

*Epoque comprise entre environ - 3 millions d’années avec les premiers Hommes apparus en Afrique jusqu’à environ - 10 000 ans où seul Homo sapiens (Cro-Magnon) fréquentait la planète depuis environ 200 000 ans. A la fin de cette époque, un réchauffement climatique modifie les modes de subsistance et de vie des chasseurs-cueilleurs.

**Epoque qui débute en France vers – 6000 ans, marquée par l’arrivée de populations originaires du Proche-Orient ou ayant adopté les nouveaux modes de vie de ces populations à l’origine de la sédentarisation, de l’élevage et de l’agriculture. Cette époque se termine vers – 2000 ans avec les débuts de la métallurgie (or, cuivre, puis bronze).

Musée départemental de la Préhistoire du Grand Pressigny

Biface (2000.337.0044 ; M.38.3459 ; Pinv. 1679)
Biface (2000.337.0044 ; M.38.3459 ; Pinv. 1679) | Biface (2000.337.0044 ; M.38.3459 ; Pinv. 1679)
Biface (2000.337.0048 ; M.38.3679 ; Pinv 1643)
Biface (2000.337.0048 ; M.38.3679 ; Pinv 1643) | Biface (2000.337.0048 ; M.38.3679 ; Pinv 1643)
Biface (2011.010.0001)
Biface (2011.010.0001) | Biface (2011.010.0001)
Biface (2011.010.0006)
Biface (2011.010.0006) | Biface (2011.010.0006)
Biface (2011.014.0001)
Biface (2011.014.0001) | Biface (2011.014.0001)
Biface (2015.057.0025 ; 18-134)
Biface (2015.057.0025 ; 18-134) | Biface (2015.057.0025 ; 18-134)
Nucléus à lames (2009.009.0010)
Nucléus à lames (2009.009.0010) | Nucléus à lames (2009.009.0010)

Des maîtres-tailleurs de silex

Illustration

Des lames de silex, parmi les plus longues d'Europe, ont été taillées par des maîtres tailleurs pour fabriquer des poignards.

Qui possédait ces grands poignards en silex?

Illustration

Dans les villages, certains membres recevaient les poignards en silex tourangeau. Il ne s'agissait pas d'un outil destiné à chaque habitant.

Bibliograhie succincte

Illustration

Quelques pistes bibliograhiques

Des lames précieuses

Carte établie dans le cadre de la Prospection thématique sur la diffusion du silex du Grand-Pressigny sous la direction de Nicole Mallet (Centre d’Études et de Documentation pressignienne, Association des Amis du Musée de Préhistoire du Grand-Pressigny) par Stella Weisser (Association des Amis du Musée de Préhistoire du Grand-Pressigny) in Mallet, Pelegrin, Verjux 2019, p. 620.

De grandes lames appréciées dans toute l'Europe occidentale

Remerciements

Photo du musée prise le matin.

Le musée adresse ses remerciements aux personnes ayant contribué à cette exposition virtuelle