© Jean-Louis Coquerel ; © Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande
© Jean-Louis Coquerel ; © Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande
Numéro d'inventaire: 
2012.0.23

Dénomination: 

machine à laver

Création / Exécution: 

2e quart 20e siècle
vers 1930

Historique de l'oeuvre: 
Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’entretien du linge constitue une tâche difficile pour les femmes. Elles se rendent généralement au lavoir qui constitue alors un lieu d’échanges et de convivialité. Armées de leur battoir, de leur planche à laver et de leur carrosse, qui est une sorte de caisse de bois où elles s’agenouillent afin de protéger leurs jambes des éclaboussures, les femmes organisent la grande buée qui a lieu une à deux fois par an. L’arrivée des premières machines à laver le linge, durant le premier quart du XXe siècle, révolutionne le quotidien de nombreuses femmes. Ces machines étant onéreuses, il faut attendre plusieurs décennies avant que chaque maison en soit équipée.

Description: 
Les premières machines à laver adoptent l’aspect d’une baratte à beurre ou d’un tonneau comme le prouve le corps de cette machine. Le linge était déposé dans la cuve remplie d’eau puis battu grâce à des pales situées sous le couvercle et actionnées par une manivelle. Ce type de machine à laver date des années 1900-1920.

Matières et techniques: 

bois

fonte

acier

Mesures: 

H. 116 cm, l. 70 cm, L. 86 cm

Précisions sur les marques et inscriptions: 
Inscription : -SUPRA