REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions

N° d'inventaire: 
M.P.D..314

Domaine: 
Auteur(s): 
LANGLOIS Jérôme Martin
Titre: 
Diane et Endymion

Dénomination: 
tableau
Précisions concernant la genèse: 
Commande royale de 1817, destinée à la décoration de la salle de Diane à Versailles.

Statut de l'oeuvre: 
Ancien numéro d'inventaire: 
Louvre INV.5640

Date de création ou d'exécution: 
1822
Techniques et matériaux: 
toile

Dimensions: 
Hauteur en cm : 320
Largeur en cm : 213

Description: 
"A droite, Endymion endormi, le bras droit replié sous sa tête et couché sur une peau de tigre ; il tient de la main gauche un javelot, son chien est à ses pieds, et un amour qui vole soulève la draperie dont il était enveloppé. A gauche, Diane, le carquois sur l'épaule, suspendue dans les airs, retient un voile bleu transparent qui l'entoure et semble admirer le jeune berger" (Villot, 1855, p. 197).

Dépôt: 
Dépôt : Etat
Dépôt : Musée du Louvre
Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
1873
Ancienne(s) appartenance(s): 
Collection royale, Louis XVIII

Inscriptions: 
date
signature
Précisions sur les inscriptions: 
en bas, à gauche: "J. M. Langlois 1822"

Commentaire: 
Commandé en 1817 pour Louis XVIII (Villot, 1855, p. 197), ce tableau était à l'origine destiné à la décoration de la salle de Diane à Versailles. Il fut exposé au Salon de 1822. Il resta au Musée du Luxembourg jusqu'à la mort de Langlois puis rejoignit le Louvre (il apparaît dans le catalogue du musée du Louvre de 1855), qui en fit dépôt au Musée de Picardie à Amiens en 1873 (Cat. musée Amiens, 1873, p. 33).
A partir de 1911, le tableau n'est plus mentionné dans les catalogues du musée. Il est possible que le Musée de Picardie ait à son tour déposé le tableau au musée de Doullens, mais l’œuvre n'aurait pas été restituée après 1918. En 1977, selon Jacques Foucart, le tableau avait été signalé à la fois comme étant "introuvable au retour de l'évacuation de 1918" et "détruit par la chute de la torpille sur le musée". Jacques Foucart en a tiré l'hypothèse que la peinture aurait été déclassée entre 1878 et 1911 puis détruite lors du bombardement du musée, ou encore qu'elle a pu être perdue pendant la Première Guerre mondiale. Depuis 2015, le tableau fait l'objet d'une plainte pour vol.

Il existerait deux esquisses de cette composition (vente du 30/03/1966 à l'Hôtel Drouot), ainsi qu'une gravure réalisée par H. C. Muller (Villot, 1855, p. 197). Un "Diane et Endymion" attribué à Langlois et aux dimensions proches (H: 317,50 cm x L: 210,82 cm) a été mis en vente en 1989 (vente Sotheby's du 24/10/1989 à New York). Ce même tableau serait également passé par la galerie Bailly à cette époque. Mais contrairement à ce qui était précisé dans les catalogues du musée, il n'était pas signé et ne portait pas de cachet au revers. Enfin, une réplique aux dimensions semblables mais non signée se trouverait actuellement aux Etats-Unis, dans la collection privée de la chanteuse Madonna.

Exposition(s): 
Bibliographie: 
Cat. exp. Dessins et tableaux de maîtres anciens et modernes, Galerie Charles et André Bailly, 16 novembre - 23 décembre 1988, Paris, 1988
Cat. exp. Les années romantiques : la peinture française de 1815 à 1850, Musée des Beaux-Arts de Nantes 4 décembre 1995 - 17 mars 1996, Galeries nationales du Grand Palais 16 avril - 15 juillet 1996, Palazzo Gotico de Plaisance 6 septembre - 17 novembre 1996, Paris, RMN, Musée des beaux-arts de Nantes, 1995 p. 472
Cat. musée Amiens, 1873, n°66, p. 33
Cat. musée Amiens, 1878, n°85, p. 72
Cat. musée Amiens, 1899, n°171
Cat. Salon Paris, 1822, n°775, p. 86
Cat. som. Louvre V, 1986, p. 285
LANDON Charles-Paul, Annales du Musée et de l'Ecole moderne des Beaux-arts, Salon de 1822, t.2, Paris, 1830, pl. 1
VILLOT Frédéric, Cat. musée du Louvre, 1855, n°318, p. 197

Source(s) :
Archives du Musée de Picardie à Amiens, dossier d'oeuvre
Documentation du Musée du Louvre, département des peintures, dossier d'oeuvre
Base Arcade (Réf : AR010299), Arch. Nat. F/21/4500/B
Base Arcade (Réf : AR008386), Arch. Nat. F/21/454
Base Sherlock

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :