REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions

Domaine: 
Auteur(s): 
SCOREL Jan van (peintre)
Titre: 
Le Martyre de Saint Laurent

Dénomination: 
retable
Statut de l'oeuvre: 
Ancienne(s) attributions(s): 
COXCIE Michiel, dit Le Jeune
ANONYME FLAMAND
Date de création ou d'exécution: 
entre 2nd quarter 16th century et 3rd quarter 16th century
Techniques et matériaux: 
bois

Dimensions: 
Hauteur en m : 1,76
Largeur en m : 0,48

Description: 
Volet droit d'un triptyque représentant le martyre de Saint Laurent et provenant de l'Abbaye de Marchiennes. "Au premier plan, un bourreau apporte, en le tenant par les deux mains, un panier plein de charbon et surmonté d'un soufflet. Au second plan, deux autres bourreaux et la foule. Derrière, un arc de triomphe romain au sommet duquel sont montés des spectateurs" (Cat. musée Valenciennes, 1898, p. 87).

Propriété(s): 
propriété de la commune Valenciennes
Ancienne(s) appartenance(s): 
Jacques COËNE, abbé de Marchiennes

Commentaire: 
Nous disposons de peu d'information quant à la date d'acquisition de ce panneau. Toutefois, nous pouvons remarquer que l'oeuvre apparaît dans le catalogue du musée de 1898 sous le nom "Ecole flamande. Fin du XVIe siècle. Volet droit d'un triptyque représentant le martyre de saint Laurent", alors qu'elle n'y figurait pas en 1865.
D'abord mentionné comme étant l'oeuvre d'un anonyme flamand, ce panneau avait été attribué par l'expert M. de Brauwere à Michiel Coxcie le Jeune. Pendant la Première Guerre mondiale, l'oeuvre est photographiée et identifiée par les Allemands "comme une oeuvre de Jan van Scorel. Ce fragment du retable du Martyre de Saint Laurent avait été commandé à l'artiste par l'abbé de Marchiennes, Jacques Coëne, en même temps que le grand Polyptyque de Saint Etienne et Saint Jacques (musée de Douai). C'est une des rares historiennes de l'art de l'époque, Grete Ring (Berlin, 1882 - Zurich, 1952) qui propose cette attribution, qui n'a jamais été remise en cause depuis. Malheureusement, aussitôt identifiée, l'oeuvre disparaît des collections valenciennoises" (Cat. Exp. Sauve qui veut, 2014, p. 202).

Bibliographie: 
Cat. musée Valenciennes, 1898, n°446, p. 87
RING Grete, "Nachtrag zu Jan van Scorel", in Kunstchronik (1918-1919), 1919, pp. 179-184
HOOGEWERFF G. J., Jan van Scorel, peintre de la Renaissance hollandaise, La Haye, Martinus Nijhoff, 1923, p. 135
Jan van Scorel d'Utrecht : Autels et tableaux de son atelier vers 1540 (Documents, examens scientifiques), Musée de la Chartreuse, Douai, 1977, p. 97
BALIGAND Françoise et al., La Renaissance de Jan van Scorel : les retables de Marchiennes, Paris, Fondation Custodia, 2011, p. 3
Cat. Exp. Sauve qui veut (1914-1918) : des archéologues et des musées mobilisés, Steenvoorde, Nord Impr., 2014, p. 202

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :