REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - tableau, L'Attaque de la gare de Stiring | Espace WebMuséo Musenor

La passerelle de la gare de Styring, Alphonse Marie de NEUVILLE, huile sur toile, 2ème moitié du 19ème siècle ; © Gallica, Bibliothèque nationale de France (BNF)
Intérieur du musée de l'Hôtel de Ville de Péronne, détail représentant "L'Attaque de la gare de Stiring" d'Alphonse Marie de Neuville ; © SOUILLARD Edouard (photographe)
Intérieur du musée de l'Hôtel de Ville de Péronne ; © SOUILLARD Edouard (photographe)
Domaine: 
Auteur(s): 
NEUVILLE Alphonse Marie de
Titre: 
L'Attaque de la gare de Stiring

Dénomination: 
tableau
Statut de l'oeuvre: 
Lieux création, exécution: 
Date de création ou d'exécution: 
2nd half 19th century
Techniques et matériaux: 
toile (peinture à l'huile)

Description: 
Le tableau représente un épisode de la Bataille de Forbach (1870).
"Les Allemands se sont emparés des bâtiments de la gare, défendue par quelques chasseurs du 3e bataillon. Les quais et la passerelle jetée sur la tranchée du chemin de fer de Sarrebruck deviennent le théâtre d'un combat acharné, ou l'on se fusille à cinquante pas, les prussiens tirant par les fenêtres barricadées, les chasseurs s'embusquant derrière les wagons. Un instant, l'arrivée d'un renfort (un bataillon du 74e de ligne) permet à nos soldats de reprendre l'offensive ; mais bientôt, accablés par de nouvelles masses prussiennes, ils sont forcés de battre en retraite" (Cat. Salon Paris, 1877, p. 202).

Mode d'acquisition: 
Propriété(s): 
propriété de la commune Péronne
Ancienne(s) appartenance(s): 
G. Danicourt

Commentaire: 
Le tableau a été présenté au Salon de Paris de 1877 sous le nom "La passerelle de la gare de Styring ; bataille de Forbach, le 6 août 1870".
Donné au musée de l'Hôtel de Ville de Péronne par G. Danicourt, le tableau "eut les honneurs de l'Exposition de 1900 et de l'Exposition des peintres militaires français en juin 1914". Une offre d'achat pour ce tableau a été faite au maire de Péronne en juin 1914, mais celui-ci "se refusa catégoriquement à la vente de ce tableau qui était un des joyaux du Musée de Péronne" (Archives du Musée Alfred Danicourt). Il aurait disparu suite à l'occupation allemande, au bombardement et au pillage du musée durant la Première Guerre mondiale.
Deux autres peintures (peut-être des esquisses) de Alphonse Marie de Neuville représentant le même événement existent (La passerelle de la gare de Styring, huile sur bois, 14 x 23 cm ; La passerelle de la gare de Styring, huile sur carton, 14 x 23 cm) et auraient fait l'objet d'une vente aux enchères.

Bibliographie: 
FOURTET L., Musée de Péronne : Catalogue sommaire de la salle de peintures, s.ed., s.d. (vers 1900), n°34
Cat. Salon Paris, 1877, n° 1591, p. 202
Cat. Exp. centennale de l'art français de 1800 à 1889 : Exposition universelle de 1900, n°510, pp. 125 et 210

Source(s) :
Archives du musée Alfred Danicourt de Péronne, Pièces d'inventaire manuscrites avant 1914, inventaire manuscrit s.d. "Peintures, Pastels, fusains, aquarelles etc."
Arch. Nat. F/21/7973, Archives du Service des monuments et œuvres d'art de la zone des combats pendant la Guerre de 1914-1918. 1914-1922., "Œuvres d’art volées par les allemands au musée de Péronne (Somme)", p. 114

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :