REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Expositions virtuelles

Heures italiennes

Heures italiennes Un voyage dans l'art italien, des Primitifs au Rococo ; © Les produit de l'épicerie (graphiste)
Heures italiennes Un voyage dans l'art italien, des Primitifs au Rococo
Additional information
© Les produit de l'épicerie (graphiste)

« Heures italiennes » propose une exploration inédite des collections publiques de peinture italienne conservées dans les musées et dans les églises de Picardie. Inspirée par Henry James (1843-1916), l’opération emprunte son titre à un recueil où l’auteur décrit les monuments et les artistes de la péninsule avec autant de fascination que de pertinence.

L’idée de « Heures italiennes » est née en 2013, alors que les musées de Picardie finalisaient l’inventaire de leurs tableaux italiens à l’instigation de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA).

Au cours du premier semestre de l’année 2017, 4 expositions présentent le résultat de ce travail, à Amiens, Beauvais, Chantilly et Compiègne.

231 tableaux prêtés par 13 musées et 11 églises permettent de saisir l’ampleur et la qualité des collections picardes, par le biais d’un parcours chronologique, à travers les grands foyers de création artistique, du XIVe au XVIIIe siècle.

À la suite de la fusion des régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais pour former les Hauts-de-France en 2016, « Heures italiennes » a pris une nouvelle envergure. Quatorze expositions satellites accompagnent les 4 temps forts, afin que ressortent la diversité et la complémentarité des collections régionales. Plusieurs établissements à Abbeville, Amiens, Cambrai, Chaalis, Chantilly, Compiègne, Dunkerque, La Fère, Laon, Senlis et Soissons se sont associés à l’événement en présentant une exposition à partir de leurs collections.

Le Louvre-Lens a clôturé la manifestation en proposant un regard croisé inédit sur les collections italiennes de Picardie et du Nord-Pas-de-Calais, dans l’espace du Pavillon de verre dont la vocation est d’offrir une vitrine à la vitalité muséale du territoire.

En 2010, l’Association des conservateurs des musées du Nord-Pas de Calais mettait en ligne une exposition virtuelle : « La Renaissance italienne dans les musées du Nord-Pas de Calais ». Elle rassemble 74 œuvres de la peinture italienne du 14e au 16e siècle, conservées dans les musées d’Arras, Boulogne-sur-Mer, Cambrai, Douai, Dunkerque, Lille, Roubaix, Tourcoing et Valenciennes. A ce titre, ce projet s’inscrivait dan le projet de l’Institut National d’Histoire de l’Art (www.inha.fr) de répertorier tous les tableaux Italiens dans les collections publiques Françaises 13e-18e siècle. En savoir plus sur le projet RETIF.

Plus d'informations sur heuresitaliennes.com