REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Expositions virtuelles

Les Arts du Goût : boire et manger dans les collections des musées des Hauts-de-France

CHARDIN Jean-Baptiste, Les Apprêts d'un déjeuner (18e siècle) - Lille, Palais des beaux-arts
 
Additional information
© Hugo Maertens (Photographe)
CHARDIN Jean-Baptiste, Les Apprêts d'un déjeuner (18e siècle) - Lille, Palais des beaux-arts

L’Éducation Nationale et l’Association des conservateurs s’associe autour de la thématique "Art du goût" afin de valoriser les collections régionales auprès des élèves. En 2018, le site de l’Association diffusera un ensemble de fiches « Art du goût », sujet transversal qui croise histoire des représentations et pratiques sociales.

Pour le moment, 3 thématiques ont été retenues. Elles seront enrichies d’autres propositions au fur et à mesure de l’avancée du projet.

● Représenter les aliments : natures mortes et tables servies
La nature morte est un genre qui s’impose au XVIIe siècle. Dès lors, les aliments qu’ils soient d’origine animale ou végétale, crus ou cuisinés, s’offrent comme des sujets à part entière… La vigilance du regardeur est de mise car la nature morte recèle souvent des significations morales ou religieuses qu’il lui convient de décrypter !

● Repas bibliques et mythologiques
Dans certains mythes et récits religieux, repas et banquets offrent des moments cruciaux au cours desquels des destins se nouent. Qu’ils soient heureux ou dramatique, le dénouement de ces intriguent « autour de la table » offre la possibilité aux artistes de mises en scènes parfois spectaculaires où aliments et boissons conditionnent gestes et actions.

● Préparer, servir, consommer la nourriture
Les représentations alimentaires sont intimement liées aux pratiques sociales des époques où elles ont été produites. Tableaux et estampes peuvent aujourd’hui se lire comme des documents qui nous renseignent sur des modes de vie et de consommation, ainsi que sur les rituels qui accompagnaient autrefois la préparation de certains plats.

Représenter les aliments : natures mortes et tables servies (création et évolution d’un genre)
- Une table servie dite « archaïque » d’Osias Beert (d’après un tableau de Saint-Omer)
- Une leçon de morale en peinture par Balthasar van der Ast (d’après un tableau de Douai)
- Un « repas monochrome » hollandais d’Abraham van Beyeren (d’après un tableau de Lille)
- Une nature morte baroque de François Bouillon (d’après un tableau de Tourcoing)
- Une nature morte de Chardin : champion d’un genre dévalorisé (d’après un tableau d’Amiens)
- Une nature morte cubiste de Picasso : le réel déconstruit (d’après un tableau du LaM)
- La Surface de moules de Marcel Broodthaers : sublimation des restes (d’après un bas-relief de Calais)
Repas mythologique et religieux
- Un banquet de mariage à l’origine de la création de Marseille (d’après un bas-relief de Douai)
- Bacchus au carnaval (d’après un tableau de Soissons)
- L’histoire d’Esther : d’un repas refusé à la révocation d’un édit antisémite (d’après un tableau de Chantilly)
- Esaü et Jacob : un droit d’aînesse échangé contre un plat de lentilles (d’après un tableau de Lille)
- La tête de saint Jean Baptiste sur un plateau (d’après un tableau de Dunkerque)
- L’enfant Jésus, mangeur de fruits (d’après un tableau de Saint-Omer)
- Ultimes repas du Christ (d’après un bas-relief de Denain)

Préparer, servir, consommer la nourriture
- On tue le cochon (d’après une estampe de Van Ostade, Gravelines)
- Un échanson qui met de l’eau dans son vin (d’après une allégorie de Rombouts, Tourcoing)
- Des régimes pour grossir au XVIIe siècle ! (D’après un tableau de Jordaens, Lille)

 

Alexandre Holin pour l'ACMHDF