logo
Bourges (18)

Réseau des Musées de Bourges

Bandeau d'illustration de l'espace WM : Réseau des Musées de Bourges
Cliché, François Lauginie, Ville de Bourges, 2011
Cliché Philippe Motte, Zoom Studio, 2003 pour l'Association des musées de Bourges
Profil. Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.
Profil. Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.
Vue de la proue. Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.
Vue de la poupe. Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.
Domaine: 

beaux-arts
céramique

Désignation: 

Dénomination : Groupe relié

Création: 

Rôle de l'auteur : Potier
Auteur : Lerat Jean
Dates de création : 1943, vers (Date probable); 1946, vers (Date probable)
Notes : Identification de Madame Jacqueline Lerat le 5 février 1997 (observations sur détails de cuisson et présence d'une représentation d'un rat à la poupe. Signature) qui date cette pièce de 1943, avant sa propre arrivée à La Borne.
Cependant, il existe une pièce de facture très proche dans une collection privée (voir objet non géré), signée et datée "1946".

Rôle de l'auteur : Potier
Auteur : Bedu Armand
Dates de création : 1943, vers (Date probable); 1946, vers (Date probable)
Notes : Selon Mme Lerat : Cuit dans la partie supérieure du grand four de M. Bedu.

Exécution: 

Date d'exécution : 1943, vers
Lieu d'exécution : La Borne, Henrichemont (18)

Utilisation et destination: 

Type d'utilisation : Utilisation primaire
Utilisation : cadeau
Utilisateur : Thiollet
Dates d'utilisation : 1943, vers (Date probable); 1946, vers (Date probable)
Lieu d'utilisation : Bourges

Matière et technique: 

Matière : grès céramique
Techniques : glaçure à la cendre; modelage; incision

Mesures: 

Hauteur en cm : 24
Longueur en cm : 30
Largeur en cm : 17

Inscriptions et marques: 

Type d'inscription : numéro d'inventaire
Emplacement : sur l'objet
Description : inscription manuscrite
Transcription : 995.4.1

Fonctionnement et contexte: 

"Au cours de la première moitié du XXe siècle, La Borne connaît le déclin, avec cependant une relance temporaire durant la seconde guerre mondiale. Sa production utilitaire ne correspond plus aux modes de vie et on préfère au grès d'autres types de céramiques. Mais, loin de disparaître, la production céramique de La Borne se transforme.
En 1941, François Guillaume (1901-1969), qui possède un magasin rue des Arènes à Bourges, encourage Jean Lerat (1913 -1992) à s'installer à La Borne, auprès de l'atelier d'Armand Bedu (1891 - 1967) et le rémunère. Ses créations sont vendues dans son magasin. Jean Lerat, ancien élève de l'Ecole nationale des Beaux-Arts de Bourges, entame ainsi une oeuvre qu'il poursuit à Bourges à partir de 1955.
Cette arche de Noé a été créée dans les premiers temps de l'installation du céramiste à La Borne, cuite dans le four d'Armand Bedu puis achetée à l'occasion d'un cadeau de mariage, dans le magasin de François Guillaume."

"Au milieu du 20 e siècle, le village de La Borne, sur la commune d’Henrichemont (Cher) connaît un déclin économique. En effet, la production utilitaire (saloirs, mitres, pots à lait…) ne correspond plus aux attentes des clients et est concurrencée par d’autres matériaux.
Cependant, un intérêt pour cet artisanat perdure.
Ainsi, les responsables du musée National des Arts et traditions populaires oeuvrent à cette période à la rénovation de l’artisanat traditionnelle.
C’est grâce à leur aide que le céramiste Paul Beyer (1873 –1945) s’installera dans le village en 1942.
Lors d’une de leurs missions, ils repèrent également un jeune céramiste, Jean Lerat (1913 – 1992), diplômé de l’école des Beaux-arts de Bourges. Celui-ci est venu à La Borne à l’initiative François Guillaume (1901-1969), qui possède un magasin d’art de la table rue des Arènes à Bourges.
Jean Lerat, travaille chez le maître potier Armand Bedu (1891 - 1967) et ses créations sont vendues dans la boutique de Bourges.
C’est là que cette Arche de Noé a été achetée.
Cette oeuvre ne porte pas de mention de date. Cependant, une pièce de facture extrêmement proche, détenue dans une collection privée, porte l’inscription gravée « J LERAT / La Borne / 1946 ».
Jean Lerat rencontre sa future épouse, Jacqueline Bouvet (née en 1920) à La Borne. Ils signeront dorénavant leurs créations conjointement et enseigneront à l’école Nationale des Beaux Arts."

A. SINSOULIER 2003

Description analytique: 

Jean Lerat a repris un épisode de l'Ancien Testament et a ainsi modelé Noé, barbu, à la proue de son navire, tenant la colombe entre les mains. Sur le pont, se tiennent deux singes, un lion, un cerf. Une girafe tend son long cou hors de l'habitacle tandis que des oiseaux ont pris place sur le toit. Un rat (clin d'oeil de Jean Lerat) s'étale sur le plat-bord, à la poupe.
B. DE CHANCEL-BARDELOT

Département: 
Numéro d'inventaire: 
1995.4.1

Statut administratif: 

Statut : Actuel
Acquisition : 1995.4 (Don : Thiollet)

Multimédia: 

Fichier : 1995-0004-0001-b.jpg
Informations : Cliché Philippe Motte, Zoom Studio, 2003 pour l'Association des musées de Bourges

Fichier : 1995-0004-0001-b.JPG
Informations : Profil.
Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.

Fichier : 1995-0004-0001-c.JPG
Informations : Profil.
Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.

Fichier : 1995-0004-0001-d.JPG
Informations : Vue de la proue.
Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.

Fichier : 1995-0004-0001-e.JPG
Informations : Vue de la poupe.
Cliché Béatrice de Chancel-Bardelot, Ville de Bourges, 2008.