Super domaine: 
Mode d'Acquisition: 
Date d'acquisition: 
10/07/1930

Anciennes appartenances: 
Numéro d'inventaire: 
2210

Dénomination: 
Lieu de création: 
Précisions sur l'utilisation: 
Instrument utilisé par les bergers pyrénéens depuis le XVIème siècle, il indique l'heure solaire à la latitude des Pyrénées. Mode d'utilisation : dans un premier temps, soulever la tête de la montre et placer le style en laiton perpendiculairement au cylindre. Puis faire pivoter la tête pour placer le style en aplomb de la date gravée à la base de la montre. Enfin, tenir la montre par la ficelle en orientant le style face au soleil. L'extrémité de l'ombre donne l'heure solaire. Chaque ligne correspond à la hauteur du soleil aux différentes heures de la journée. Les courbes horaires sont enroulées en sens direct, on dit aussi en pas à droite. Les heures du matin sont gravées à droite, celles de l'après-midi à gauche. Midi est l'heure de la journée où l'ombre est la plus longue. Le semestre hiver-printemps est placé en ligne supérieure. Le calcul de latitude réalisé d'après la longueur du style et celle de l'ombre la plus longue donne 43°6 qui traverse bien les Pyrénées basques. Une autre montre de ce type est conservé au Musée National des Arts et Traditions Populaires de Paris sous le numéro d'inventaire 61.129.1

Technique et matériaux: 
Libellé sur techniques et matériaux: 
Buis tourné et gravé avec lettres et graduation peintes en rouge ; Style en laiton

Description en langage naturel: 
Pièce cylindrique en bois divisée en sections par des lignes gravées verticalement et horizontalement sur lesquelles viennent se superposées des graduations et des sigles tracés en rouge. La partie cylindrique est surmontée d'une tête ovale dite "en olive". Le style métallique est fixé sur le col intermédiaire entre le cylindre et la tête.

Dimensions: 
Hauteur totale en cm : 9,37 ; Hauteur en cm : 3,12 (chapeau en olive) ; Hauteur en cm : 6,25 (fût) ; Longueur en cm : 19,6 (style hors du fû) ; Diamètre en cm : 1,98

Précisions inscriptions: 
Gravée en lettre rouge la première lettre de chaque mois de l'année. ; au bas

Observations-Commentaires: 
Paul CLARACQ, auteur d'un ouvrage sur les montres solaires a pu observer 4 montres de ce type : - "au Musée des vieux métiers de Montgaillard près de Foix : montre achetée à la brocante à Toulouse ; latitude calculée 42°44. - chez un collectionneur à Saint Clar de Lomagne (Gers) ; chapeau mal centré ; latitude d'environ 43° ; lettres 'A' et 'M' ordinaires. - chez un berger de Séoube (hameau de Campan) ; style très grand (2,3 cm) ; latitude calculée 46°11 ; y a-t-il eu réparation sans soin d'une montre en mauvai état, ou déplacement ? - au Musée de Aïnsa (Aragon) ; origine Costean près de Barbastro ; latitude calculée 43° ; il s'agit sans doute d'une montre 'française', avec 'I' comme initiale de Janvier (comme pour les montres ci-dessus), et non espagnoles (qui aurait le 'E' de Enero, c'est le cas de la montre de Ripoll en Catalogne)"

Groupe: 
Page d'accueil | Recherche multi-critères | Portail thématique | Aide en ligne | Administration