Service Patrimoine

Journées européennes du Patrimoine 2019

Nuit du Patrimoine 2019
Nuit du Patrimoine 2019

Les 21 et 22 septembre 2019

 

L’année 2019 a été placée par le Ministère de la Culture et de la Communication sous la thématique « Arts et divertissements». Tout le week-end, des visites gratuites sont organisées au départ de l’office de tourisme, le samedi 21 septembre à 15h  et le dimanche à 10h30, 15h et 21h. Dans la maison de la Boétie, Place du Peyrou, La Chambre d’Etienne, sera ouverte samedi et dimanche, uniquement en journée (10h-13h et 15h-18h). Cette œuvre d’Arno Fabre date de 2010, lorsque l’artiste a été accueilli en résidence à Sarlat dans le cadre des « Résidences de l’Art en Dordogne » menées par l’Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord. Elle invite le visiteur à voyager dans le texte philosophique d'Etienne de La Boétie, Le discours de la servitude volontaire. Durant plus de 2 semaines, l'artiste a patiemment recopié à la main la totalité du texte, en moyen français, sur les murs d'une des pièces de la Maison La Boétie. La pièce qui fut, peut-être, La Chambre d'Etienne

 

Un patrimoine sous les étoiles

 

Le samedi 21 septembre à partir de 21h, la soirée constitue le temps fort du week-end, avec ses dix mille bougies. Lors l’édition 2019, les arts sont mis à l’honneur avec beaucoup d’éclectisme. 

 

Quatre expositions jalonneront la ville. Trois d’entre-elles sont ouvertes plus largement que la soirée. L’exposition Afrique, itinérance en art contemporain  sera ouverte en nocturne ce soir-là. Elle présente la collection de Guy Lenoir, un amateur d’art passionné de ce continent et de sa culture, dans la chapelle des Pénitents blancs. Dans un autre registre, le rugby fait partie intégrante de la culture locale. A travers la bande-dessinée, le duo Felix et Bigotto fera vivre au club de Moncalou de multiples aventures dans Rugby de clocher. Ilnous conviera également à un voyage temporel et culturel à partir des croquis de Carnet d’Ovalie. Quelques-unes de leurs planches seront exposées à l’hôtel Plamon. Ils sont associés à Daniel Chavaroche vous captivera avec ses histoires du monde du rugby, authentique jeu patrimonial en Périgord. Sur la Place du Peyrou, la calligraphe Alyssia Banon exposera dans la galerie à partir du 13 septembre. Elle propose en parallèle pour la soirée une performance en réalisant un calligramme qui sera vidéo-projeté sur la cathédrale. Enfin, dans la chapelle des Pénitents Bleus (Saint-Benoît), l’exposition Dans les pas des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle en Nouvelle-Aquitaine ouvrira toute la fin de semaine. Elle présente l'histoire et la légende de Saint-Jacques, l'essor du pèlerinage compostellan, ainsi que de nombreux éléments du patrimoine qui jalonnent le parcours des"cheminants" en Nouvelle-Aquitaine, terre de convergence des quatre principaux chemins français actuels.

 

D’autres animations viendront vous séduire ou vous divertir pendant cette soirée. De l’autre côté de la rue de la République, dans l’abbaye Sainte-Claire, les musiciens de l’Union Philarmonique proposeront un répertoire éclectique, de la marche militaire aux danses étrangères en passant par les musiques de films, et le jazz. Sur la place Boissarie, au cœur de Sarlat, Arnaud Cance et Paulin Courtial animeront le Bal. Ils se lanceront dans un duo frénétique : un bal modernisé mais pas dénaturé, ouvert aux collectes de la mémoire populaire rouergate comme aux compositions les plus originales. Bourrées endiablées, scottishs et polkas cadencées, valses et mazurkas envoûtantes seront servies avec générosité et enthousiasme. A l’ancien théâtre, le divertissement se fera improvisation, grâce à des scénettes de théâtre fabriquées en direct. La troupe d'amateurs est dirigée par Marie-Laure Monturet, metteuse en scène, auteur et régisseuse du Théâtre de Poche. Près de ce lieu, les jeux traditionnels fleuriront à deux endroits avec l’association la Ringueta. A la Bibliothèque, l’association présentera ses jeux de table, tels que la Barloque, dans la magnifique salle de lecture. Cour des fontaines, le traditionnel rampeau et boulet attendront le public ! Aux Enfeus, la Cie Mutine présentera [SchizZo], en italien « esquisse ». Il s’agit est une pièce chorégraphique – librement inspirée du Tunnel d’Ernesto Sábato (1948) - mêlant les mouvements de danse à ceux du dessin réalisé en direct et aux illustrations animées. Enfin, à 22h30, la cathédrale Saint-Sacerdos ouvre ses portes au Pascal Sauliere Jazz Trio. Les trois musiciens nous feront traverser différentes époques autour de la musique Jazz, depuis les grands standards instrumentaux aux balades les plus épurées, en passant par la Bossa Nova et le Latin Jazz... De Louis Armstrong à Duke Ellington, d'Antonio Carlos Jobim à Dizzy Gillespie... que d’émotion au programme !

 

 

Contact : service Patrimoine : 05 53 29 86 68 / 06 08 62 19 18

 

dacruz.karine@sarlat.fr

 

retrouvez le programme en téléchargement ci-desssous  >