REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - L'Arbre | Espace WebMuséo Musenor

© ADAGP, 2016
© ADAGP, 2016
N° d'inventaire: 
AC.2004.003.2

Domaine: 
Auteur(s): 
BOISECQ Simone
Titre: 
L'Arbre

Statut de l'oeuvre: 
Date de création ou d'exécution: 
1952
Techniques et matériaux: 
terre cuite (modelé)

Dimensions: 
Hauteur en cm : 104
Largeur en cm : 55
Epaisseur en cm : 47

Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
2004
Ancienne(s) appartenance(s): 
BOISECQ Simone

Commentaire: 
A mi-chemin entre l'abstraction et la figuration, L'Arbre évoque plus qu'il ne représente l'élément végétal. Cette oeuvre a été réalisée en 1952 à Paris mais évoque clairement les cactus de l'enfance, en Algérie, comme d'autres oeuvres plus tardives, l'Homme cacté et la Femme cactée (1955).
Les branches s'élancent vers le ciel comme des piques raides et aiguisées tandis qu'ils s'alignent sur une structure en croix. La représentation se passe de détail de surface, identique du tronc aux rameaux, dans une matière rugueuse qui accroche la lumière. Cet arbre est de toutes les espèces : c'est un tronc qui porte des ramifications. Il évoque une sorte d'emblème totémique de l'élément végétal réduit à l'essentiel de sa définition.
La simplicité de la structure et l'introduction d'éléments tirés du répertoire géométrique, angles droits que forment les branches, facettes clairement définies des éléments secondaires, sont autant de traits distinctifs d'un travail sculptural misé sur le dépouillement et l'élégance presque sévère qui caractérise toute la série des formes naturelles créées par l'artiste à l'époque.
Simone Boisecq fait siens des souvenirs d'arbres, de fruits, de soleils, de fleurs et les rend dépouillés de tout détail anecdotique sans cependant tricher : l'acte de sculpter révèle une prise de possession par l'esprit de la sensation donnée par l'objet mais ne se subordonne à aucune séduction. L'artifice de la sculpture semble avant tout se conformer à une profonde honnêteté et malgré la logique volumétrique qui point, ne laisse pas de doute sur l'origine du motif. (Sophie Warlop)

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :