REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - Goya | Espace WebMuséo Musenor

N° d'inventaire: 
2000.14.0001 (13)

Auteur(s): 
SAURA Antonio
Titre: 
Goya

Statut de l'oeuvre: 
Lieux création, exécution: 
Date de création ou d'exécution: 
1964
Techniques et matériaux: 
papier vélin Guarro (lithographie)

Dimensions: 
largeur en mm 385
Hauteur en mm 490 (feuille)
Hauteur en mm 490 (dessin)

Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
2000
Inscriptions: 
signature
Précisions sur les inscriptions: 
34/50 (Justifié en bas à gauche)
SAURA (en bas à droite, crayon graphite)

Commentaire: 
L’œuvre de Saura s’inscrit dans le courant de l’expressionnisme espagnol porteur des véhémentes protestations de l’homme contre son destin et des revendications contre les criantes injustices de l’histoire et des sociétés. Ses œuvres tournent autour d’une exploration singulière de la figure humaine. Différents thèmes s’entrecroisent, classiques avec Crucifixion, Tentation de Saint Antoine, Sainte Thérèse d’Avila, les Prêtres, mais aussi des Portraits imaginaires. D’autres portraits, Ritva dans son fauteuil, Goya, Silvia, la Duchesse d’Albe, Brigitte Bardot, Philippe II, sont réalisés à partir d’une image toute faite à laquelle il ajoute son propre regard qui donne un aspect, presque abstrait, allant parfois jusqu’à la monstruosité. Ce qui compte pour lui c’est l’impact fantasmatique que l’image produit. Cet esprit douloureux et meurtri se retrouve dans ses lithographies, part importante de son œuvre.
Cette série de lithographies a été réalisée d’après une liste de noms établie par Jorge Semprun. Les textes qui devaient accompagner cette œuvre n’ont finalement jamais été écrits.
Galerie d’ancêtres, nécessairement restreinte, où le dégoût s’exprime avec délectation, et où se glissent, en un indispensable contrepoint, des personnages chers, créateurs de sombres univers. Confusion affective entre les objets d’amour et les objets de haine : les uns et les autres, s’éclairant mutuellement, finissent par susciter une complaisance sceptique, rarement une adhésion sans réserve ou une exécration desséchée. Tentative de créer une nouvelle imagerie de chromos et de romancero, de papiers d’orange et de figurines d’oripeau… Avec un double impératif : une image claire et un texte bref.
On y décèle la trace de certains illustrateurs satiriques français du début du siècle et, dans un autre ordre d’idées, celle des marionnettes des carnavals et autres fêtes populaires espagnoles, avec leurs gigantesques rois maures et leurs cours de grosses têtes monstrueuses. [A. Saura in Antonio Saura l’œuvre imprimé. La obra grafica 1958-1984, catalogue d’exposition , Cabinet des Estampes, Genève, 1985]

Mots-clés musée: 
Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :