REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - Composition sur le mot Christ | Espace WebMuséo Musenor

N° d'inventaire: 
2008.06.0001 (01)

Auteur(s): 
HERBIN Auguste
Titre: 
Composition sur le mot Christ

Statut de l'oeuvre: 
Lieux création, exécution: 
Date de création ou d'exécution: 
entre 1946 et 1949
Précision sur la création ou l'exécution: 
date d'estampage ; date d'édition

Techniques et matériaux: 
papier vélin (pochoir couleurs)

Dimensions: 
largeur en mm 188
Hauteur en mm 227 (feuille)
largeur en mm 127
Hauteur en mm 200 (dessin)

Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
2008
Commentaire: 
Auguste Herbin réalise plusieurs oeuvres cubistes vers 1910, puis produit des toiles abstraites à partir de 1917. Il propose une esthétique austère, universelle, fondée sur la raison scientifique. Il s’appuie sur la théorie des couleurs de Goethe, et la notion d’influence psychologique des couleurs, ainsi le rouge est une couleur active, le bleu est passif. «Le peintre, en renonçant à la représentation des objets, s’engage dans une voie qui mène à la connaissance et à l’expression des choses essentielles de la vie de l’univers par sa propre expérience intérieure ».
En 1931, il participe à la fondation du groupe d’artistes : Abstraction-Création, il s’agit de contrer le groupe des surréalistes et d’unifier les diverses tendances de l’abstraction géométrique. En 1946 le Salon des Réalités Nouvelles reprend le flambeau. Après la seconde guerre mondiale l’abstraction se scinde en deux courants : l’abstraction lyrique et l’abstraction géométrique. En 1946 Herbin met au point son «Alphabet plastique», essai de codification des correspondances entre lettres, couleurs et formes. En 1949, il présente son alphabet plastique dans le livre L’art non figuratif, non objectif, l’ouvrage devient une référence majeure. Selon Herbin, l’esprit est au commencement de l’oeuvre, un principe commun régit les manifestations de la chaleur, du son, de la lumière, de la couleur, de la création des formes. La chaleur produit des formes sphériques rouges, tandis que la lumière produit des formes triangulaires jaunes. Herbin évoque la musique mais sa démarche est uniquement picturale. L’alphabet plastique est un code qui met en relation chaque lettre avec une forme, une couleur, une note de musique. Ainsi à la lettre M correspond le triangle, le jaune, et le mi. Les formes et couleurs sont combinées, pour créer une composition esthétique en rapport avec un mot. Sans ordre de lettres imposé, il s’autorise une grande liberté, ajoute d’autres mots par association d’idées, joue sur les variations d’échelle. Ses sujets de prédilection : cosmos, religion, mythologie, musique, nature, chiffres, notions de bien et de mal, grands hommes. Les compositions de L’art non figuratif non objectif, sont basées sur les mots : Christ, Oiseau, Fer acier, Fleur fruits. L’originalité d’Herbin réside en cette alliance entre géométrie et émotion. [Virginie Caudron in journal d’exposition, Sortis du Fonds # 1, albums, portfolios, livres d'artistes, musée de Gravelines, 28 nov. 2010 - 06 fév. 2011]

Mots-clés musée: 
Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :