REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - maquette de bateau, Maquette type arsenal représentant une drague du port de Dunkerque | Espace WebMuséo Musenor

N° d'inventaire: 
2002.3.1

Titre: 
Maquette type arsenal représentant une drague du port de Dunkerque

Dénomination: 
maquette de bateau
Statut de l'oeuvre: 
Lieux création, exécution: 
Date de création ou d'exécution: 
2nd half 19th century
Techniques et matériaux: 
fer ; laiton

Dimensions: 
Hauteur en cm 74, longueur en cm 300

Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
2002
Ancienne(s) appartenance(s): 
POIRIER Jacques

Inscriptions: 
annotation
Précisions sur les inscriptions: 
Port de Dunkerque - dragages sur la passe d'entrée (Sur le bord droit)

Commentaire: 
Le 8 février 1875, la compagnie Fives Lille est adjudicataire de l'appel d'offres lancé par la Chambre de Commerce de Dunkerque, relatif au dragage sur la passe d'entrée. Elle prévoit de construire un navire de 45 mètres de long, 7,7 mètres de large et 3,20 mètres de creux. La coque construite à Saint-Denis par l'entreprise Claparède est livrée nue à Dunkerque avant d' être équipée des machines et mécanismes par Fives Lille. La drague est mise en service en 1876. Mais il a fallu presque un an d'essais et d'améliorations techniques pour que la drague arrive à un rendement de 70 à 90 m3 par heure. Dès lors, elle travaille dans un périmètre de 150 à 400 mètres à l'extérieur des jetées. Le 16 mars 1881, la drague Fives Lille est abordée puis coulée par le vapeur Albert venant de Brest. Les 28 et 29 mars, l'épave est tirée par des remorqueurs sur la plage.
Il s'agit très probablement d'une maquette de démonstration, puisqu'elle offre la possibilité de voir en détail toutes les installations intérieures. La drague Fives Lille I, une des premières ayant travaillée dans le port de Dunkerque, est basée sur le principe de la drague aspiratrice en marche autonome. Elle est équipée de tubes de chaque côté de la coque qui lui permettent d'aspirer le sédiment relevé. Celui-ci est alors déposé dans les puits ou cales. Lorsque la drague est pleine, elle s'en va au large vider sa cargaison.
Le modèle réduit provient de la collection de Jacques Poirier,artiste qui collectionnait les jouets et les maquettes anciennes.

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :