REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions

N° d'inventaire: 
P 785

Domaine: 
Auteur(s): 
BARTOLOMEO DI GIOVANNI
Titre: 
La Vierge et l'Enfant Jésus

Statut de l'oeuvre: 
Lieux création, exécution: 
Date de création ou d'exécution: 
1500 (?)
Précision sur la création ou l'exécution: 
XVe siècle, 4e quart
XVIe siècle, 1er quart
1500 vers

Techniques et matériaux: 
Peinture à l'huile avec emploi d'or sur bois

Dimensions: 
H. cm : 80,5
L. cm : 49,8
Hauteur avec cadre en cm
Largeur avec cadre en cm : 64
Epaisseur avec cadre en cm. : 5,5

Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
1904
Propriété(s): 
propriété de la commune Lille
Ancienne(s) appartenance(s): 
BRASSEUR Antoine, Don de la Fondation d'Antoine Brasseur (acheté en 1904) ; BOURGEOIS Stephen, 1904/10/27, Cologne (Allemagne), cat. no 11 ; MARCHESE del Turco

Commentaire: 
Installée devant une niche en trompe l’œil qui creuse l’espace, la Vierge soutient l’Enfant Jésus dont les pieds s’appuient sur un parapet de pierre. La Vierge est vêtue d’une robe rouge et d’un ample manteau bleu brodé d’un galon d’or. Sa silhouette monumentale évoque l’influence de Ghirlandaio. Son visage modelé délicatement par l’ombre et la lumière, le coloris sombre et nuancé, l’expression retenue sont autant de caractères assimilés par l’artiste auprès de Botticelli. L’Enfant Jésus ceinturé d’une légère écharpe verte dont il saisit l’une des extrémités a le corps potelé des enfants peints par Botticelli. Le raccourci de la jambe appuyée sur le rebord montre le savoir faire d’un artiste en pleine possession de ses moyens. Comme ses contemporains florentins Bastiano Mainardi et Biagio d’Antonio, Bartolomeo di Giovanni participe aux grands chantiers dirigés par Ghirlandaio. A cette première formation s’ajoute l’influence de Verrocchio et de Botticelli qui se traduit dans la délicatesse des carnations subtilement modelées par l’ombre et la lumière. Donné à l’entourage de Verrocchio vers 1490, le tableau a été rendu par Berenson à l’anonyme « Alunno di Domenico » (élève de Domenico) auquel il attribue une série d’œuvres réalisées en collaboration avec Domenico Ghirlandaio. La découverte d’un contrat passé entre le prieur des Innocents et un dénommé Bartolomeo di Giovanni permet d’identifier l’anonyme Alunno di Domenico. L’attribution du tableau lillois à Bartolomeo est aujourd’hui acceptée. On peut le dater de sa période de maturité lorsqu’il conjugue habilement les influences de Ghirlandaio et de Botticelli auprès desquels il travaille en 1483. C’est donc vers les années 1485-1490 qu’il faut situer cette œuvre. [Françoise Baligand]

Mots-clés musée: 
Bibliographie: 
Benoit F., 1909
"La peinture au musée de Lille ", Paris, Hachette, 1909, tome III, notice n° 191 pages 525- 528, repr. ( gravure de Paul Dujardin ) Pl. 145.
Gavelle E., Turpin P., 1920
Gavelle Emile, Turpin Pierre, Cent tableaux du musée de Lille, Lille, Raoust Leleu sans date [1920]. page 7
Oursel H, 1984
"Le Musée des beaux-arts de Lille", Paris, ed.Dessain et Tolra, 1984. page 39, repr. page 40
Guide des coll. Palais des B-Arts de Lille, 1997
"Guide des collections", Palais des Beaux-Arts de Lille, 1997, notice page 62, repr.
Brejon de Lavergnée A. et De Wambrechies A, 1999
Musée des Beaux Arts de Lille - Catalogue Sommaire Illustré des Peintures - I - Ecoles Etrangères - p.149 - repr.
Le Palais des Beaux-arts de Lillle, 2006
"Le Palais des Beaux-Arts, Lille", Musées et Monuments de France et la Fondation BNP Paribas, 2006, pages 28 à 30.

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :