REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris
Accueil Collections Objet de la collection

Œuvre : Précisions - La goélette Aimée de Fécamp entrant dans le port de Dunkerque le 14 août 1855 | Espace WebMuséo Musenor

N° d'inventaire: 
2005.16.1

Auteur(s): 
LAMARTINIÈRE Alexandre
Titre: 
La goélette Aimée de Fécamp entrant dans le port de Dunkerque le 14 août 1855

Statut de l'oeuvre: 
Lieux création, exécution: 
Date de création ou d'exécution: 
2nd half 19th century
Techniques et matériaux: 
bois ; verre (gouache)

Dimensions: 
Hauteur en cm 50
largeur en cm 60

Description: 
Fixé sous verre ; Gouache ; Bois

Mode d'acquisition: 
Date d'acquisition: 
2005
Inscriptions: 
annotation
Précisions sur les inscriptions: 
Aimée de Fécamp Capt Suzard entrant à Dunkerque le 14 août 1855 (en bas)

Commentaire: 
L'Aimée est un navire de 123 tonneaux construit en 1853 à Fécamp. Il est commandé par le capitaine Suzard qui est également l'armateur du bateau. L'Aimé, représenté sous voile, arbore en tête de mât différents pavillons permettant son identification. Le peintre a représenté sur le pont les hommes d'équipage parés à la manoeuvre. Le navire, qui s'apprête à entrer au port, croise dans la passe d'accès trois bateaux dont un cotre pilote et un navire à vapeur. Ce type de navire est représentatif des bateaux pratiquant le cabotage qui fréquentaient le port de Dunkerque au XIXe siècle. Les portraits de navires sont un sujet prépondérant de l'école flamande de peintures marines sous verre du XIXe siècle. Cette technique requiert de l'artiste un travail de décomposition méthodique : non seulement il lui faut peindre la proue à gauche pour la voir ensuite à droite mais les phases successives de réalisation sont inverses de celles d'une oeuvre traditionnelle, les détails de superposition étant représentés en premier. Alexandre Lamartinière côtoie certains artistes de cette école à Ostende -Wieden, Meseure, peut-être Nefors- et s'initie à leur technique. Installé à Dunkerque à partir de 1825, il témoigne alors de l'activité de ce port en peignant à son tour sur le verre des bateaux en escale et des ex-voto. Une particularité de ce peintre consiste à provoquer un effet de relief en ajoutant au verre peint un arrière-plan aquarellé dans le fond du châssis.

Keywords
Add

- Proposer un nouveau mot-clé

Renseignez le champ ci-dessous pour nous proposer un nouveau mot-clé participatif Mot-clé proposé :