Musée Unterlinden

Place Unterlinden
68000 COLMAR

info@musee-unterlinden.com

+33(0)3 89 20 15 50

Heures d'ouverture

Mercredi – Lundi 9–18 h
Fermé le Mardi
1er Jeudi du mois 9–20 h

24/12 et 31/12 9–16 h
1/1, 1/5, 1/11/ et 25/12 : fermé

 

Oeuvre : Précisions - Enfants jouant aux cubes | Musée Unterlinden

Auteur: 
Précisions concernant l'auteur: 
Warneton (Belgique), 1904 ; Paris, 1984

Technique et matériaux: 
Millésime de l'oeuvre: 
1942

Commentaire: 
D’origine belge, établi à Paris depuis 1919, Gustave Singier se forme à l’École Boulle en 1923-1926 et se tourne vers la peinture. Il rencontre Charles Walch en 1936 qui lui fait découvrir les courants d’avant-garde artistiques. Singier fait également la connaissance de son voisin Alfred Manessier, qui lui présente ses amis, notamment Elvire Jan et Jean Le Moal. En 1941, il participe à l’exposition manifeste « Vingt jeunes peintres de tradition française » organisée sous l’Occupation par Jean Bazaine à la galerie Braun et réunissant notamment Bertholle, Le Moal et Manessier. Il figure parmi les « Douze peintres d’aujourd’hui » exposés par Gaston Diehl à la galerie de France en 1943. Singier est aussi l’un des fondateurs en 1945 du Salon de mai. Une première exposition personnelle lui est consacrée à Paris à la galerie Billet-Caputo en 1949. Il enseigne à l’Académie Ranson de 1951 à 1954 et à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris de 1967 à 1978. Dans les années 1930, Singier est d’abord influencé dans sa palette par Pierre Bonnard et Robert Delaunay, puis par l’environnement des peintres avec lesquels il expose, en particulier Bazaine, Manessier et Le Moal. Son oeuvre devient plus personnelle à la fin des années 1940 avec des formes simplifiées et des dessins épurés se détachant sur un fond de couleurs vives.