Musée d'Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes
 
 

Henri Sellier

 « Humble Berrichon déraciné, naturalisé Banlieusard » (Le Suresnois, 1938)

Henri Sellier (22 décembre 1883 – 24 novembre 1943) est un homme politique ayant occupé différentes fonctions politiques municipales, au niveau du département de la Seine et de l’Etat.

Administrateur puis président de l’Office public d’habitations à bon marche de la Seine, il mène une action contre le mal-logement touchant la banlieue ouvrière parisienne en mettant en place des programmes urbains tentant de remédier aux problèmes d’habitat, de voirie, de traitement des eaux ou d’éclairage.  

 

--Quelques éléments biographiques--

22 décembre 1883 : Henri Sellier nait à Bourges dans une famille ouvrière : son père estcontremaître à l’arsenal et sa mère commerçante en horlogerie-bijouterie

1901 : Boursier de l’Etat, il obtient le diplôme de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales

1906 : Licencié en Droit à la Faculté de Paris

1901-1907 : Employé dans une banque puis rédacteur aux Ministères du Commerce et du Travail

1907 : Il se marie avec Jessa Guitton, ils ont deux enfants : Lucien et Janine

1910-1941 : Conseiller général de la Seine

1912-1919 : Conseiller municipal de Puteaux

1915 : Il crée et devient administrateur-délégué de l’Office public des Habitations à Bon Marché (HBM) de la Seine

1919 : Maire de Suresnes jusqu’en 1941

1927-1928 : Président du Conseil général de la Seine

Juin 1936-juin 1937 : Ministre de la Santé publique sous le Front populaire de Léon Blum

1941 : Suspendu de toutes ses fonctions par le gouvernement de Vichy le 22 juin en la personne de l’Amiral Darlan, arrêté par la Gestapo, il est détenu au camp de Compiègne pendant près d’un mois

1943 : Il meurt à son domicile de Suresnes le 23 novembre à l’âge de 60 ans

 

Le fonds bibliographique du MUS sur Henri Sellier :