Musée français du Pétrole
Logo du Sycoparc : Parc Naturel Régional des Vosges du Nord : protection de ressource naturelle, écosystème biotope, sites archéologiques, réserve naturelle régionale, grès des vosges...
 

Le réseau des musées

10 musées du Parc naturel régional des Vosges du Nord

Numéro d'inventaire: 
PECH_2001.0.14

Dénomination: 
Technique et matériaux: 
Dimensions: 
l. 26,9 cm, L. 21 cm (rectangulaire)

Description en langage naturel: 
Lettre manuscrite sur papier quadrillé, de 26,9 x 21 cm plié en deux. Ecriture à l'encre violette sur les côtés extérieurs et intérieurs des deux feuillets. Les feuillets ont été pliés en quatre. Le texte présente de nombreuses ratures, une tache d'encre et des reprises dans les marges. Un petit graphique accompagne le texte. En date du 8 janvier 1890, adressée de Paris à un dénommé Müller. Le 22 février 1889, Le Bel a cédé à un groupe d'industriels sa raffinerie en la transformant en une société par actions, la "Pechelbronner Oelberwerke". M. J. Lippmann en sera le directeur général de 1889 à 1906. Le Bel s'installe alors à Paris. Il désirait se retirer des affaires pour se consacrer à la recherche et à la chimie. Il réside 25 rue Francklin, en face du Trocadéro. M. Charles Müller sera le directeur technique des usines de Pechelbronn de 1881 à 1893. M. Auguste Hermann, natif de Heidelberg, sera directeur technique de la raffinerie de Soultz de 1886 à 1917. Texte de la lettre : "Paris 8 janvier 1890/Mon cher M. Müller/Je suis tout à fait d'accord/avec vous sur la difficulté/excessive qu'on aurait à installer/un attelier complet de distillerie/dans la distillerie ancienne, les/raisons que vous en donnez sont/absolues, ce qui n'empêchera pas/qu'on sera obligé à un moment/de couvrir cette ancien attelier/en tuiles mais on pourra/faire le toit moins/haut et laisser les appareils/en place.- Quant à l'emplacement/que vous proposez il n'y a/qu'une difficulté c'est d'acheter le terrain ce que je n'ai pas pu faire mais on peut toujours demander aux héritiers Boussingault/s'ils sont disposés à céder une/partie de leur terrain./Si le nouveau bassin à bouillir/vitriolique n'était pas si/près de l'attelier ou ou [raffin ?]/on aurait pu placer/ce bâtiment nouveau parallélement/mais le mal est fait. /Il y a du reste encore autre/chose à discuter : certainement il vaudrait mieux ne pas avoir la distillerie à Soultz/et qu'on ne pose pas de/tube mais si on veut faire cela/il faudra bien donner du/travail à cette distillerie qui/n'est bonne qu'à traiter de l'huile/à gaz et encore après avoir/subi de nombreux et couteux/perfectionnements. Mais au lieu/de pomper de l'huile à gaz à/Soultz il vaudrait mieux alors/acheter un terrain de l'autre/côté de la petite route et/installer une distillerie de 10/alambics qui fournirait du/travail à l'autre, il y aurait/seulement à ramener à Pechelbronn/les huiles à filtrer./Quant au naphte il suffira de/le rectifier après battage/cela devra se faire dans le 4 ou un autre semblable./Tout cela mériterait un/personnel double qui/mangerait l'économie réalisée/sur les transports mais ce/serait un acheminement vers/le transport total ce qui est/évidemment une chose bonne/si on peut la faire peu à peu/et sans trop de dépense./Vous avez de la chance cette/année avec la neige, je suppose que vous avez achevé de mettre/Pechelbronn en ordre, il faudra/maintenant que les différentes locomobiles/soient installées pour pomper/partout, car on ne peut descendre/bas si on n'a pas exploité en/haut et puis tous ces sondages/coulant tout seuls ne peuvent/toujours durer. Tâchez d'avoir/un système démontable [...] /de Carret et Schmidt se/déboulonnent aux/ plaques AA' et BB'. /M. Poock en était satisfait./J'ai reçu une petite lettre de/Hermann à qui je vous prie/de faire mes amitiés, je lui/écrirai à l'occasion. Quant aux allemands de Soultz on sera bien/obligé de les envoyer promener/mais c'est justement alors que ça/commencera à être embêtant pour/vous, ce ne sera pas une mince/besogne que de mettre cette saleté/en état de travailler convenablement./Le meilleur serait de raser le/tout et d'en faire un magasin/et une tonnellerie./J'espère que votre famille va bien/ici tout le monde et plus ou/moins malade, j'ai échappé/jusqu'à présent et je commence/à croire que je serai indemne./Je vous serre la main/JA Le Bel".

Inscriptions - Marques: 
signature

Précisions inscriptions: 
Signature : JA Le Bel (bas de la dernière page)

Millésime de l'oeuvre: 
1892

Période (siècle ou millénaire): 
Utilisation - Fonction - Destination: 
Précisions sur l'utilisation: 
Demande de renseignements - envoi de conseils

Période d'utilisation: 
Millésime d'utilisation: 
1892 après

Identifiant: 
719
Créé par: 
www.parc-vosges-nord.fr Administration Partenaires Crédits Plan du site flux RSS

Powered by WebMuseo
TYPE : form