logo
Mehun-sur-Yèvre (18)

Musée Charles VII - Mehun-sur-Yèvre (18)

Bandeau d'illustration de l'espace WM : Musée Charles VII - Mehun-sur-Yèvre (18)
coupe ; © Lancelin Bon
coupe ; © Lancelin Bon
coupe ; © Lancelin Bon
coupe ; © Lancelin Bon
coupe ; © Lancelin Bon
coupe ; © Susana Pereira-Tavares
coupe ; © Susana Pereira-Tavares
coupe ; © Lancelin Bon
coupe ; © Susana Pereira-Tavares
coupe ; © Lancelin Bon

Liste de fichiers à télécharger

Numéro d'inventaire: 
996.1.919

Domaine: 
Dénomination: 
Description en langage naturel: 
- Coupe au pied creux, initialement prévu pour recevoir un montage, certainement en bronze décoré (Paul Louchet, Paris). Dans la partie supérieure de l'œuvre, découpes dans l'esprit Art nouveau avec relief de feuilles et de fleurs, ton sur ton, or sur or.
- L'intérieur du bassin en calotte est marbré et flammulé avec un mélange d'émaux propres aux recherches d'Eugène Halot, chimiste et directeur des fabrications “Spéciales” de la manufacture Pillivuyt.
- Sur la droite, une femme aux cheveux relevés et attachés, est couronnée de fleurs ; elle tient entre ses doigts, pointés de sa main et son bras tendus, un bouquet sommairement ficelé de myosotis. Avec une main pensive placée contre sa la joue, la pose évoque le balancement du bouquet, tel un pendule comme pour signifier une réflexion sur le temps et la beauté qui passent. La silhouette filiforme et gracile du modèle semble émerger des découpent inférieures, de l'or et des dentelles longilignes qui accentuent l’effet d’apparition.

Observations-Commentaires: 
Œuvre réalisée à “plusieurs mains”, par l'atelier d'Alphonse Lamarre au sein de la “Spéciale” de la manufacture Pillivuyt, destinée à une diffusion parisienne.

Notes: 
La composition générale est du plus bel effet et rejoint les œuvres majeures produites peu avant 1900, dans l’esprit Art nouveau. Cette pièce est d’autant plus exceptionnelle, qu’elle rassemble des artistes remarquables dans leur spécialité respective :
- Goujon, le sculpteur qui propose son sujet,
- Louchet le ciseleur et bronzier d’art (également peinte naturaliste et ami de Jules-Auguste Habert-Dys) qui exécute le modèle. Il est certainement le commanditaire de l’ensemble, puisque sa pastille de vente et la réserve sur le pied indique qu’il souhaitait vraisemblablement y ajouter un décor en bronze.
- Alphonse Lamarre qui a certainement réalisé tout le matériel et le suivi de production au sein de la “Spéciale” de la manufacture Pillivuyt.
- Nous ne serions pas complets sans évoquer les personnes dont les noms ne sont pas inscrits sur l’œuvre, mais dont on connait l’implication dans ce type de fabrications. Tout d’abord Eugène Halot qui, comme personne, savait mélanger les émaux pour obtenir des marbrés uniques ; ensuite, Joseph Maquaire, le peintre-sculpteur, à l’habile pierre d’agate pour obtenir les ors mats et les effets de bronze.

Représentation - Iconographie: 
femme ; bouquet

Technique et matériaux: 
Dimensions: 
L. 22,2 cm ; H. 5,4 cm ; D. 26 cm

Millésime de l'oeuvre: 
1900 vers

Période (siècle ou millénaire): 
Epoque - Style: 
Lieu de création: 
Précisions sur le lieu d'exécution: 
Mehun-sur-Yèvre (Spéciale)

Utilisation - Fonction - Destination: 
Inscriptions - Marques: 
marque ; signature

Précisions inscriptions: 
Alp. L Plt (inscription au revers) ; LOUCHET (pastille insérée) ; Coujon / Tbco (?) (signé sous la figure)

Collection: 
Expositions de l'oeuvre: 
Pôle de la porcelaine (actuel)

Nom du rédacteur de la notice: 
Auteur de l'image: