Musée d'Art Gustave Fayet à Fontfroide
logo de cet espace hébergé sur la plateforme Webmuseo

Evènements

Expositions

Matteo Nasini - Fontfroide juin à octobre 2019

Dernière mise à jour : 18/02/2020

Exposition organisée dans le cadre d'In Situ patrimoine.

A Fontfroide, l’artiste investit en dialogue avec Emmanuelle Luciani & Charlotte Cosson, les chapelles collatérales de l’église abbatiale avec Il Giardino Perdutoune oeuvre composée de plusieurs colonnes gainées de textile. Une tapisserie sera également présentée, La Verna, représentation de l’expérience franciscaine de la vision du Seraphin.

LA VERNA, LE « VITRAIL DE LAINE »

La tapisserie produite par Matteo Nasini à l’occasion de l’exposition « Les Chemins du Sud, une théorie du mineur » entre en résonnance avec le programme décoratif initié par Gustave Fayet sur la vie de Saint François d’Assise. En ce début de XXe siècle, il fait réaliser un cycle de vitraux colorés qui ornent aujourd’hui encore le collatéral Nord de l’Abbaye. Afin de créer un dialogue historique, spirituel et esthétique, Matteo Nasini propose aux visiteurs de l’Abbaye de Fontfroide de découvrir, plus qu’une tapisserie, un vitrail de laine et de fils d’or brodés à la main.

Le travail artisanal de la broderie et la pratique méditative qu’il induit permet à l’artiste d’apporter un regard singulier sur un épisode marquant de la vie de Saint François : celui du Mont La Vera où Saint François d’Assise venu prier reçut la visite d’un Séraphin. Le Saint évoqua cette rencontre céleste sous la forme d’une vision infernale en raison des ailes enflammées de l’être de feu divin.

Matteo Nasini fait de ces flammes divines le sujet principal de son œuvre. Des fils d’or – or qui dans la tradition iconographique religieuse symbolise le lieu du divin – viennent par cloisonnement de la couleur renforcer ce caractère sacré et apporter une lumière interne à l’œuvre.  Au premier plan, une nature animalisée par un travail de texture prend vie. Elle situe le lieu de la rencontre, le Mont La Verna, et constitue le cadre de la narration.

L’entité divine est ici la Nature elle-même. L’Homme, exclu de ce paysage, se contente par la figure du visiteur, de contempler les puissances naturelles où règne le sublime. Par cette interprétation de l’épisode du Mont La Verna et du récit qu’en donna Saint François d’Assise, Matteo Nasini rappelle la fascination ancestrale que la Nature exerce sur l’Homme en l’affirmant comme le lieu d’un choc spirituel exacerbé duquel germent les croyances.

Texte produit par Southway studio

 

Les chemins du Sud, une théorie du mineur - MRAC Sérignan - 23 juin au 3 novembre 2019

Dernière mise à jour : 18/02/2020

Commissariat général : Emmanuelle Luciani et Charlotte Cosson.

Artistes exposés :

XIXème siècle : Gustave Fayet, Théodore Jourdan, Adolphe Monticelli, William Morris, Odilon Redon

XXème siècle : Richard Burgsthal, André Derain, Raoul dufy, Joyce Kozloff, Robert Kuschner, Manolo, André Marchand, Giorgio Morandi, Louis Valtat, Betty Woodman, George Woodman

XXIème siècle : Jean-Marie Appriou, Jenna Kaës, Bella Hunt & Dante Di Calce,Hélène Bertin, Joanne Burke, Maggy Champsaur, Giovanni Copelli, victor Delestre, Jade Fourrès Varnier é Vincent de Hoÿm,Andrew Humke, Jean-Baptiste Janisset, Jenna Kaës, Lucile Littot, Matthew Lutz-Kinoy,Emiliano Maggi Matteo Nasini,Zoë Paul,Lisa Rampilli, Sergio Ruffato, Vincenzo Simone, Gérard Tarquandi.

 

Gustave Violet : "Art, réflexion et territoire" - Sitgès (Catalogne) - 21 juin au 23 septembre 2018

Dernière mise à jour : 18/02/2020

Plusieurs oeuvres de Gustave Fayet y ont été exposées (aquarelle "ciel orange, Fontfroide", ainsi que deux aquarelles représentant la maison d'Utrillo, plus un dessins représentant l'intérieur de la maison Marycel à Sitges), ainsi que 2 oeuvres de Gustave Violet ayant appartenu à Gustave Fayet.

Parcours muséographique "Gustave Fayet, les artistes fontfroidiens et les mondes de Picasso" - juin à septembre 2018

Dernière mise à jour : 18/02/2020

Dans le cadre du colloque "Picasso et le sud de la France, à rebours", dont une journée s'est tenue à l'abbaye de Fontfroide sur les thèmes "Autour de Picasso présenté en 1901 à Béziers", "les artistes catalans à Fontfroide à partir de 1908", et "autour du livre d'art", un parcours muséographique a été présenté dans 3 lieux différents de l'abbaye : la bibliothèque, la salle Fayet, et la sacristie.

 


Exposition "Gustave Fayet, paysages rêvés", au Musée Fayet de Béziers : du 18 juin au 30 octobre 2016 (prolongée jusqu'au 31 décembre 2016).

Dernière mise à jour : 16/03/2018

"Gustave Fayet au phalanstère des rêves. De l'Abbaye de Fontfroide à l'Atelier des tapis (1908- 1925)"


Cette exposition fait suite à celle de 2015 "Gustave Fayet, un artiste en sa demeure (1865-1904)", présentée également à l'Hôtel Fayet.


Engagé de plein-pied dans l'Art moderne, Gustave Fayet infléchit sa peinture sous l'influence de Gauguin et d'Odilon Redon avec lesquels il investit l'Abbaye de Fontfroide pour en faire un lieu de réflexion autour de l'esthétique et des différents arts qui se précisent ensuite pour Gustave Fayet dans l'art décoratif.


Aquarelles, lieux rêvés et vécus, illustrations de textes littéraires (Mirèio de Frédéric Mistral), Gustave Fayet ne cesse à aucun moment son activité d'artiste pour explorer les domaines techniques (céramiques, papiers peints, tissus, buvards, tapis) et donner à son imaginaire toute son expression dans la décoration et le symbolisme.

Auteur : Bernard SALQUES
 
Commissaires de l'exposition : Bernard SALQUES et Guillaume d'ABBADIE
  •  

 MAGFF est partenaire de cette exposition

 

 

 

 

Exposition de buvards de Gustave Fayet : château de Sériège 19 mars 2016

Dernière mise à jour : 03/07/2018

En partenaritat avec la Communauté de communes Sud-Hérault, MAGFF a organisé l'exposition de 18 buvards de Gustave Fayet dans le château de Sériège récemment rénové.

Visites guidées par Magali Rougeot, auteur d'une thèse sur Gustave Fayet.

 

Exposition : "Gustave Fayet, un artiste en sa demeure" du 19 septembre au 31 décembre 2015 au musée Fayet à Béziers

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Dans le cadre du 150ème anniversaire de la naissance de Gustave Fayet (1865-1925) à Béziers, sa ville natale et l’Association du musée d’Art Gustave Fayet à Fontfroide ont créé   un partenariat pour réaliser une exposition sur le site même de sa naissance, l’Hôtel Fayet, 9 rue du Capus.

 

Cette exposition qui se tiendra du 19 septembre au 31 décembre 2015, « Gustave Fayet, un artiste en sa demeure », rassemble de nombreuses œuvres de cet homme qui   fut à la fois viticulteur, mécène, entrepreneur et artiste, mais aussi de son père Gabriel et de son oncle Léon qui l’ont formé.

De Fontfroide à la vallée de la Bièvres, Les Fayet au château d'Igny en Île de France

Dernière mise à jour : 16/03/2018

L’exposition sera visible tous les jours à partir du 17 avril 2015 à Fontfroide.

 

Gustave Fayet (1865-1925) a fait l’acquisition en 1912 du château d’Igny, alors en Seine et Oise et aujourd’hui en Essonne, qui est devenu depuis 1931 l’hôtel de ville d’Igny. Gustave Fayet s’y installe avec sa famille en 1914. Le mécène et collectionneur né à Béziers est au tournant de sa vie car sa collection d’art d’avant-garde est désormais constituée où rayonnent les chefs d’oeuvre de Van Gogh, Monticelli, Gauguin et Redon, aujourd’hui dans les plus grands musées du monde.

Gustave Fayet et Odilon Redon qui réside à Bièvres sont désormais voisins dans cette vallée de la Bièvre. C’est dans ce creuset artistique que Gustave Fayet va entreprendre de nouvelles aventures artistiques, d’abord avec le maître-verrier Richard Burgsthal les vitraux modernes de Fontfroide, puis à partir de 1920 la création de tapis modernes.

L’époque est aux arts décoratifs, Gustave Fayet confie la décoration du château d’Igny aux architectes Louis Sue et André Mare, fait redessiner le parc par le paysagiste versaillais Moser et commande à Pierre Bonnard de nombreux tableaux.

André Suares, le grand écrivain, dira de son ami Gustave Fayet à sa mort en 1925 : « il a tout fat avec art…ses collections en témoignent, l’abbaye de Fontfroide, et le petit château d’Igny, dans le pays de Bièvre…il a fait d’Igny, son charmant petit château, une très fine merveille. »

Cette exposition photographique est organisée par l’association du musée d’Art Gustave Fayet à Fontfroide.
La réalisation artistique est d’Henri Gaud, photographe.

Paris - Perpignan - Barcelone - L'appel de la modernité 1889 - 1925

Dernière mise à jour : 16/03/2018

26 oeuvres de Gustave Fayet, ou représentant sa famille et ses amis ont été exposées au musée Hyacinthe Rigaud de Perpignan du 20 juin au 13 octobre 2013


au musée de Saint Rémy de Provence en 2013

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Du 25 avril au 12 mai 2013, à l'office du tourisme de Narbonne, exposition photographique : Entre Fontfroide et la vallée de la Bièvres. Il y a 100 ans, les Fayet au Château d'Igny

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Gustave FAYET (1865-1925) a fait l’acquisition en 1912, alors en Seine et Oise,  du château d’IGNY. Ce grand mécène et collectionneur de BEZIERS  est au tournant de sa vie car sa collection est désormais constituée avec ces phares VAN GOGH, MONTICELLI, GAUGUIN et REDON et il commande,  pour l’ancienne abbaye de Fontfroide à NARBONNE dans l’Aude,  acquise en 1908 avec sa femme Madeleine, à  Odilon REDON le décor de la bibliothèque (1910-1911) et à Richard BURGSTHAL les décors du parloir et du salon de musique (1911-1912). Gustave FAYET et Odilon REDON sont désormais voisins dans la vallée de la Bièvre. C’est dans ce creuset artistique que Gustave Fayet va entreprendre d’abord l’aventure artistique, avec le maître-verrier Richard BURGSTHAL installé  à partir de 1912 dans la verrerie des sablons à BIEVRES, des vitraux modernes de FONTFROIDE puis à partir de 1920 la création de tapis modernes dont il dessine les cartons et qu’il réalise dans sa propre manufacture à Paris, les ateliers de la Dauphine. L’époque est aux arts décoratifs, Gustave FAYET confie la décoration du château d’IGNY aux architectes Louis SUE et André MARE, fait redessiner le parc par MOSER et commande à Pierre BONNARD de nombreux tableaux. André SUARES, le grand écrivain dira de son ami Gustave FAYET à sa mort en 1925 : « il a tout fait avec art... ses collections en témoignent, l’abbaye de Fontfroide, et le petit château d’Igny, dans le pays de Bièvre… il a fait d’Igny, son charmant petit château une très fine merveille. ».

L’exposition photographique est présentée grâce au soutien de l’association du musée d’Art-Gustave Fayet à Fontfroide et de la ville d’Igny. La réalisation artistique est d’Henri Gaud, photographe. Cette exposition sera visible du 25 avril au 12 mai 2013 à l’Office du tourisme de Narbonne 31 rue Jean Jaurès 11100 NARBONNE. Horaires d’ouverture de 9h à 19h tous les jours.

"Les très riches heures du château d'Igny" : 18 septembre 2010

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Conception de la ville d’Igny (Essonne) avec le soutien de MAGFF : exposition sur le château d’Igny au temps des Fayet, décrit dans le numéro de janvier 1925 de l’Amour de l’Art. Cette exposition s’est tenue dans le jardin du château d’Igny qui est actuellement l’Hôtel de Ville.

Cimaise "vers Mireille" dans la salle du musée Gustave Fayet dans l'abbaye de Fontfroide : inauguration le 27 novembre 2009

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Dans le cadre du 150ème anniversaire de la parution de « Mireille » de Frédéric Mistral, et de la publication et du lancement à Narbonne et à l’abbaye de Fontfroide de « Mirèio Mireille » (texte de Frédéric Mistral, en français et en provençal, illustrations de Gustave Fayet, éditions Actes Sud), une cimaise a été réalisée par Magali Rougeot, doctorante, dans la salle du Musée Gustave Fayet à Fontfroide.

Parcours photographique dans l'abbaye et exposition photographique dans le Cellier : été 2008

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Fontfroide 1908-1914 : l’art de vivre et la vie artistique en Languedoc Roussillon au temps des Fayet et de leurs amis.

 

Manifestation réalisée dans le cadre du centenaire de l’acquisition et du sauvetage de l’abbaye de Fontfroide par Gustave et Madeleine Fayet, avec le soutien du Conseil Régional Languedoc-Roussillon et de la ville de Narbonne.

Commissaire : Henri Gaud, photographe.

Photographies provenant pour la plupart du fonds d’archives de l’abbaye de Fontfroide.

Planches originales de Gustave Fayet illustrant Mireille, juin à octobre 2007 au musée Terrus d'Elne

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Première exposition des 72 planches originales dessinées par Gustave Fayet, destinées à illustrer Mireille de Frédéric Mistral. Ces planches ont été réalisées à la suite d’un séjour de deux mois en Provence, entre 1920 et 1923.

L’exposition a eu lieu au musée Terrus d’Elne (66) de juin à octobre 2007.

Gustave Fayet, vous peintre, au musée Terrus d'Elne, de juin à septembre 2006

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Première exposition monographique consacrée à Gustave Fayet, artiste, au mussée Terrus d’Elne (66) du 10 juin au 30 septembre 2006.

Catalogue réalisé sous la direction de Jean Pierre Barou aux Éditions Indigène, Montpellier, ISBN 2911939573/9782911939570/2-911939-57-3. Préface d’Antoine Fayet.

Salle Gustave Fayet dans l'abbaye de Fontfroide

Dernière mise à jour : 16/03/2018

Inauguration et ouverture au public de la salle Gustave Fayet dans l’abbaye de Fontfroide (11) en juin 2006.

Il est nécessaire de réserver à l’avance pour visiter cette salle.

Visiter :