Les maquettes Louis Fonta

Photo d'inventaire
SALINE.ROYALE.LEDOUX
Additional information
© photographe du musée
Photo d'inventaire
Louis Fonta ; © Daniel Fonta
Louis Fonta
Additional information
© Daniel Fonta

Né en 1920 au sein d’une famille modeste éloignée du milieu artistique, rien ne prédisposait Louis Fonta, exploitant agricole puis serrurier à Arc-et-Senans, à la réalisation d’une œuvre originale composée de plus de 150 maquettes et de quelques peintures.

 

Le démarrage de cette production coïncide avec son recrutement à la Saline royale d’Arc et Senans en 1973, en tant que serrurier, pour la réhabilitation des bâtiments. Utilisant la forge sur place, Louis Fonta y réalise ses premières maquettes. Il poursuivra cette activité pendant plus de 30 ans, jusqu’à un âge avancé. Sa production artistique s’accroît et se diversifie au gré de ses projets et de quelques commandes.

 

Les maquettes forment néanmoins un ensemble très cohérent : elles témoignent du désir de l’auteur de représenter des scènes de vie, des métiers appartenant au passé de la région franc-comtoise (la forge, le ramoneur, le colporteur etc..). Pour cela, Louis Fonta s’appuie sur ses souvenirs, des photographies anciennes, des cartes postales ou des livres. Certaines œuvres incluent un texte descriptif de la scène, et un cahier tenu par l’artiste apporte également de multiples informations sur les maquettes. Des scènes situées à Arc-et-Senans ou à proximité sont précisément documentées. Les saynettes et les bâtiments réalisés comportent de multiples détails, traduisant un vrai souci de représenter le sujet traité avec exactitude.

Louis Fonta est un parfait autodidacte. N’ayant pas suivi de formation académique, il n’est pas influencé par les courants artistiques de son époque et nous livre une création très personnelle. En cela, il se rapproche de l’art brut, conception selon laquelle l’artiste invente à partir de ses seules impulsions, sans tenir compte des normes culturelles.

 

En 2004, il fait don à la Ville de Besançon d'environ 80 maquettes polychromes en buis, métal, et carton peints. Louis Fonta est décédé en 2009 à l’âge de 88 ans. Ses œuvres, non exposées, vous sont ici présentées, accompagnées des textes de l’auteur.