logo

Expositions virtuelles des Musées de la Région Centre

Voir le plan de l'exposition

Dans les musées de Bourges

Bonheur du jour, estampille Charles Topino, troisième quart XVIIIe, peuplier, noyer, bois de rose, érable, acajou, bronze ; © © François Lauginie
Bonheur du jour, estampille Charles Topino, troisième quart XVIIIe, peuplier, noyer, bois de rose, érable, acajou, bronze
Informations supplémentaires
© © François Lauginie
Restitution des élèves de 1ère BP spécialité peinture ayant travaillé sur le "Bonheur du jour" de Charles Topino
Restitution des élèves de 1ère BP spécialité peinture ayant travaillé sur le "Bonheur du jour" de Charles Topino
Table, Anonyme, milieu XVIe siècle, bois sculpté, musée des Arts décoratifs, Bourges ; © © Ville de Bourges
Table, Anonyme, milieu XVIe siècle, bois sculpté, musée des Arts décoratifs, Bourges
Informations supplémentaires
© © Ville de Bourges
Nature morte au chaudron, Joris Van Son, XVIIe siècle, huile sur bois, musée des Arts décoratifs ; © © Ville de Bourges
Nature morte au chaudron, Joris Van Son, XVIIe siècle, huile sur bois, musée des Arts décoratifs
Informations supplémentaires
© © Ville de Bourges
Scène de cabaret, Nicolas Tournier, 1624, huile sur toile, musées du Berry, Bourges ; © © Ville de Bourges
Scène de cabaret, Nicolas Tournier, 1624, huile sur toile, musées du Berry, Bourges
Informations supplémentaires
© © Ville de Bourges

Les oeuvres choisies par le musée:

  • Bonheur du jour

Estampille Charles Topino (1730-1803), maître ébéniste à Paris, Peuplier, noyer, bois de rose, érable, acajou, bronze, troisième quart XVIIIe ; Dimensions : L. 60 ; P. 40 ; H. 91, don J.M. Poubeau-Chaplain, inv. : 1915.30.2.

Ce petit meuble de dame […] est un bel exemple de la production de Charles Topino. Ce décor dit « à la chinoise » puise son inspiration dans la laque d’Extrême-Orient qu’il transpose dans ses créations de meubles. Son répertoire très personnel […] est composé d’objets familiers, alignés sans souci d’ordre ni de perspective. Toutefois, une certaine symétrie règne, comme le montre l’agencement du bouquet de fleurs et de la tasse qui se répète sur le vantail de chaque case du gradin. […] Le travail de marqueterie est élégant : à ce décor d’une grande simplicité en apparence, s’ajoute la recherche des contrastes de couleur. Les motifs traités en bois clair se détachent harmonieusement sur un fond d’acajou plus foncé créant un décor animé. (notice LL)

  • Table

Menuisier sculpteur anonyme, bois sculpté, milieu XVIe siècle, nv. : 1928.3.4

Si les meubles de rangement, coffres, dressoirs, sont bien connus dans le mobilier civil du Moyen Age, la table n’apparaît qu’au XVIe siècle, prenant la suite de simples tréteaux couverts de tissu. Avec ses pieds ornés de termes, de sphynges et d’abondantes guirlandes, cette table est un exceptionnel témoignage de l’art des menuisiers du XVIe siècle, inspirés par les gravures d’Androuet du Cerceau. (notice BCB)

Travail des élèves : classe 1ère année et classe 2e année – Brevet professionnel,
spécialité Peinture, du lycée Jean de Berry de Bourges

Les élèves ont décidé de travailler sur deux pièces de l’hôtel Lallemant le thème choisi cette année à l’occasion de la Nuit des Musées étant «A Table !». La première est une table, du milieu du XVIe siècle ; la seconde concerne un petit bureau, appelé aussi bonheur du jour.

  • Nature morte au chaudron

ttribuée à Joris Van Son, huile sur bois, attribuée à Joris Van Son, école hollandaise, XVIIème siècle, inv. : 1869.1.7

Cette nature morte associe la vaisselle et les mets : homards, courge, raisins et fruits. Elle est attribuée à Joris Van Son (1623-1667), peintre anversois. Déclaré « Peintre excellent en fruits, fleurs… » par ses contemporains, Joris Van Son est un des meilleurs spécialistes de natures mortes de son époque dans la lignée de Jan Davidsz de Heem dont il fut peut-être l’élève.

Travail des élèves : 4e du lycée agricole du Subdray

Les élèves restituent le tableau étudié sous forme d’un grand puzzle.

  • Scène de cabaret

Nicolas Tournier (1590-1639), huile sur toile, vers 1624, inv. : 1910.37.1

La Scène de cabaret, très influencée par Bartolomeo Manfredi, date de la période romaine de l’artiste, dans les années 1620-1626, et sans doute avant 1624. A gauche du tableau, un couple échange des regards, des caresses, et sans doute des paroles ; un chanteur interprète un air, yeux baissés, tandis que le joueur de luth regarde vers le spectateur. Les obliques suggérées par les relations entre les personnages trouvent un écho dans l’angle de l’autel en pierre qui avance vers le premier plan, presque au centre du tableau. Cette évocation des plaisirs sensuels est comme figée, sous un éclairage contrasté. (notice BCB)

Travail des élèves : élèves du lycée agricole du Subdray

Mise en scène des élèves costumés du lycée agricole du Subdray, selon le tableau, et prise de photographies

Scène de cabaret ; Concert ; Tableau (1910.37.1 ; 4 013 (Inventaire B); 10 720 (Référence provisoire))
Scène de cabaret ; Concert ; Tableau (1910.37.1 ; 4 013 (Inventaire B); 10 720 (Référence provisoire)) | Scène de cabaret ; Concert ; Tableau (1910.37.1 ; 4 013 (Inventaire B); 10 720 (Référence provisoire))