logo

Expositions virtuelles des Musées de la Région Centre

Voir le plan de l'exposition

Les figures mythologiques

La Vestale Tuccia, Charles-Joseph Natoire, XVIIIe siècle, musée Girodet
La Vestale Tuccia, Charles-Joseph Natoire, XVIIIe siècle, musée Girodet

Si le portrait allégorique est ancré dans la réalité à un certain degré (représentation d’une personne réelle), ce n’est pas le cas de la figure mythologique : personnalité trop éloignée dans le temps ou relevant de la fiction, les traits de son visage demeurent inconnus. La ressemblance physique n’est d’ailleurs pas le propos de ce genre de représentation car ce qui importe alors pour l’artiste, c’est d’exprimer l’idée associée au personnage représenté, de l’incarner (littéralement « lui donner chair ») : les traits physiques retenus doivent servir à traduire cette idée.

 

La Vestale Tuccia portant le crible rempli d’eau pour prouver son innocence – Charles-Joseph NATOIRE huile sur toile, non daté, 53,5 x 64,2 cm, musée Girodet, Montargis

 

Si l’œuvre proposée ici par Natoire apparaît bien comme un portrait de femme au premier abord, son titre nous indique clairement qu’il s’agit là d’une représentation historique à caractère mythologique. Le sujet du tableau n’est autre que la glorification d’un idéal féminin chaste, modeste et pudique, à travers la mise en image de l’histoire de Tuccia. Celle-ci, prêtresse consacrée au culte de Vesta à Rome et tenue à la chasteté durant son sacerdoce, fut injustement accusée d’inceste et prouva son innocence en transportant de l’eau avec un crible du Tibre jusqu’au temple de Vesta sans en perdre une seule goutte.

 

Pour exprimer l’innocence de Tuccia, Natoire la représente dans un grand dépouillement : visage naturel sans fard, regard timide qui ne rencontre pas directement celui du spectateur (pudeur), vêtement peu décolleté, voile couvrant la chevelure, absence de bijoux. L’ensemble du vêtement est peint dans des tons blancs, écrus, symboles de pureté et de modestie. Natoire nous livre une vision idéalisée de la femme - sans doute destinée à l’édification des jeunes générations. En ce sens, son choix de peindre une femme au visage agréable mais commun (ni trop jeune, ni trop beau) est totalement cohérent avec le propos de l’œuvre.

La Vestale Tuccia portant le crible rempli d’eau pour prouver son innocence (885.17)
La Vestale Tuccia portant le crible rempli d’eau pour prouver son innocence (885.17) | La Vestale Tuccia portant le crible rempli d’eau pour prouver son innocence (885.17)
Salammbô et les colombes ; Salammbô et les colombes (957.003.001 ; d’entrée 163)
Salammbô et les colombes ; Salammbô et les colombes (957.003.001 ; d’entrée 163) | Salammbô et les colombes ; Salammbô et les colombes (957.003.001 ; d’entrée 163)
Mademoiselle Lange en Danaé (969.1)
Mademoiselle Lange en Danaé (969.1) | Mademoiselle Lange en Danaé (969.1)
tableau ; Antiope reine de Thèbes entourée de ses jumeaux, Amphion et Zéthos (D.57.3.1 ; MNR 18)
tableau ; Antiope reine de Thèbes entourée de ses jumeaux, Amphion et Zéthos (D.57.3.1 ; MNR 18) | tableau ; Antiope reine de Thèbes entourée de ses jumeaux, Amphion et Zéthos (D.57.3.1 ; MNR 18)
Flore dit traditionnlement La Colombine (869.2.15 ; IP 9)
Flore dit traditionnlement La Colombine (869.2.15 ; IP 9) | Flore dit traditionnlement La Colombine (869.2.15 ; IP 9)
Figurine ; Figurine de Mercure en bronze (2009-1-34)
Figurine ; Figurine de Mercure en bronze (2009-1-34) | Figurine ; Figurine de Mercure en bronze (2009-1-34)
statue (fragment) ; Hélios-Sérapis (2009-1-62)
statue (fragment) ; Hélios-Sérapis (2009-1-62) | statue (fragment) ; Hélios-Sérapis (2009-1-62)
statue (fragment) ; Apollon (?) (93-3-3)
statue (fragment) ; Apollon (?) (93-3-3) | statue (fragment) ; Apollon (?) (93-3-3)
Vénus et Cupidon (D.54.3.1 ; MNR 25)
Vénus et Cupidon (D.54.3.1 ; MNR 25) | Vénus et Cupidon (D.54.3.1 ; MNR 25)
Minerve (1794-1-20)
Minerve (1794-1-20) | Minerve (1794-1-20)
Diane au bain (D 1952-6-1)
Diane au bain (D 1952-6-1) | Diane au bain (D 1952-6-1)