logo

Expositions virtuelles des Musées de la Région Centre

Voir le plan de l'exposition

L'eau dans le paysage

Si de nombreux artistes ont illustré les aspects symboliques et allégoriques de l’eau, d’autres au contraire se sont intéressés à l’élément dans son contexte naturel. Depuis l’antiquité, le paysage sert de cadre à des vues illusionnistes où se déroulent des scènes mythologiques, puis des épisodes religieux. Dans un premier temps, le paysage et ses composantes servent donc à situer l’unité de lieu de l’œuvre et contribuent à créer une atmosphère.

Peu à peu dans les scènes narratives, on accorde de plus en plus d’importance à la figuration de la nature. Dans le tableau de Hubert Robert «Cascade sous un pont en ruine » et de Louis Gadebois « Bord de rivière », le paysage prenant tout son ampleur est animé de petits personnages dont la représentation n’est qu’anecdotique.

A partir du XVIe siècle, le paysage prend son autonomie et devient un genre en soi. Le peintre le compose alors en atelier à partir d’éléments saisis sur le vif dans ses carnets de croquis. L’eau est un sujet très important dans l’agencement du paysage au même titre que la végétation, les montagnes, les chemins… elle peut être déclinée suivant une infinité de variétés : une source, une cascade, une rivière, un lac, une mer, une mare… Elle introduit alors une certaine stabilité ou au contraire un déséquilibre dans la composition. Transparente ou opaque, elle joue avec la lumière qu’elle reflète comme elle le fait également avec les autres éléments du paysage et notamment le ciel. Du ruisseau à la cascade, le peintre reprend toujours son mouvement plus ou moins vif. Malgré tout, il ne néglige pas l’eau calme, voir même gelée des montagnes ou des paysages enneigés. Toutes ces composantes introduisent esthétiquement un équilibre coloré et anime la représentation.

Bord de rivière animé de personnages ; Bord de rivière animé de personnages (959.006.001 ; d’entrée 198)
Bord de rivière animé de personnages ; Bord de rivière animé de personnages (959.006.001 ; d’entrée 198) | Bord de rivière animé de personnages ; Bord de rivière animé de personnages (959.006.001 ; d’entrée 198)
Marine (1847-2-9)
Marine (1847-2-9) | Marine (1847-2-9)
Vue panoramique d'Anvers (1795-1-16)
Vue panoramique d'Anvers (1795-1-16) | Vue panoramique d'Anvers (1795-1-16)
Cascade sous un pont en ruine (1858-1-33)
Cascade sous un pont en ruine (1858-1-33) | Cascade sous un pont en ruine (1858-1-33)
Marine (1947-63-1)
Marine (1947-63-1) | Marine (1947-63-1)
Vue de la Vallée de Jouy en Josas ; Vue de la Vallée de Jouy en Josas (D 874.001.001 ; d’entrée12
de déposant FH-207)
Vue de la Vallée de Jouy en Josas ; Vue de la Vallée de Jouy en Josas (D 874.001.001 ; d’entrée12 de déposant FH-207) | Vue de la Vallée de Jouy en Josas ; Vue de la Vallée de Jouy en Josas (D 874.001.001 ; d’entrée12 de déposant FH-207)
Bord de rivière ; Bord de rivière (956.007.002)
Bord de rivière ; Bord de rivière (956.007.002) | Bord de rivière ; Bord de rivière (956.007.002)
Lac dans un paysage de montagne ; Lac dans un paysage de montagnes (956.007.001)
Lac dans un paysage de montagne ; Lac dans un paysage de montagnes (956.007.001) | Lac dans un paysage de montagne ; Lac dans un paysage de montagnes (956.007.001)
tableau ; Etude de bord de la Marne à Montigny, temps gris (P.1893.447 ; inventaire Lansyer 268)
tableau ; Etude de bord de la Marne à Montigny, temps gris (P.1893.447 ; inventaire Lansyer 268) | tableau ; Etude de bord de la Marne à Montigny, temps gris (P.1893.447 ; inventaire Lansyer 268)
tableau ; Grèves à marée basse, en regardant vers Avranche (P.1893.104 ; inventaire Lansyer 784)
tableau ; Grèves à marée basse, en regardant vers Avranche (P.1893.104 ; inventaire Lansyer 784) | tableau ; Grèves à marée basse, en regardant vers Avranche (P.1893.104 ; inventaire Lansyer 784)
Vue de Rio de Janeiro (2000.06.410.2)
Vue de Rio de Janeiro (2000.06.410.2) | Vue de Rio de Janeiro (2000.06.410.2)
Vue de Léacca (Bengale) (2006.10.2)
Vue de Léacca (Bengale) (2006.10.2) | Vue de Léacca (Bengale) (2006.10.2)
tableau ; Marine, une tempête (D.872.1.1 ; n° 1016 (inv. 1911), 11.266 (inv. 1949))
tableau ; Marine, une tempête (D.872.1.1 ; n° 1016 (inv. 1911), 11.266 (inv. 1949)) | tableau ; Marine, une tempête (D.872.1.1 ; n° 1016 (inv. 1911), 11.266 (inv. 1949))

L'eau dans la peinture hollandaise

Illustration

Les artistes nordiques s’intéressent à l’expérience du quotidien partagé par tous les hommes. Le réalisme est la composante principale de cette peinture exécutée souvent par de petits maîtres peu connus, bons praticiens et très productifs. Afin de satisfaire leur clientèle, ils se spécialisent dans un thème particulier : les vues de fleuves, les marines, les paysages enneigés…

Dans le paysage hollandais, l'ouverture sur le ciel, le jeu sur la monochromie mais surtout la simplicité de la composition basée sur une absence revendiquée de réel sujet ...

L'eau dans le paysage romantique

Illustration

Dès la du XVIIIe siècle, décidés à rompre avec la tradition paysagère héritée du classicisme, les artistes cherchent à traduire les dimensions exaltantes et contemporaines du paysage afin de renouveler le genre. Au XVIe siècle, déjà, certains peintres tels que Jan Brueghel expérimentent le thème du naufrage dans des compositions particulièrement visionnaires où le ciel et l'eau semblent se mélanger au grand désarrois du genre humain réduit à de petits personnages emportés dans la tempête.

L'eau dans l'œuvre d'Auguste Borget

Illustration

Auguste Borget (1808 – 1877) est l’un des ces artistes voyageurs qui ont rapporté de leurs expéditions de nombreux dessins et aquarelles.

L'eau dans l'œuvre d'Emmanuel Lansyer

Illustration

Le paysagiste Emmanuel Lansyer ( 1835-1893 ), formé dans l’atelier d’Eugène Viollet-Le-Duc et de Gustave Courbet est un peintre inclassable.