logo

Expositions virtuelles des Musées de la Région Centre

Voir le plan de l'exposition

L'eau, source d'inspiration artistique

Dans l’art, le thème de l’eau est abondamment traité au cours des siècles. Omniprésente dans l’univers, à la fois source de vie et d’énergie et symbole riche de significations, l’eau est mainte fois chantée par les poètes et les écrivains. Elle emplit de ses notes parfois suaves, parfois âcres les compositions des musiciens : Hendel avec « Water-Music » ou encore Frédéric Chopin avec « Prélude à la goutte d’eau » qu’il écrit à Majorque lors de son voyage avec George Sand…

L’eau joue de ses divers visages pour être tour à tour douce, salée, fraîche, jaillissante, stagnante, déchaînée, cristalline, sombre… Il est donc naturel que cet élément aux multiples facettes devienne une source d’inspiration inépuisable pour les artistes. Les représentations iconographiques se classent essentiellement en deux catégories. Tout d’abord, l’eau revêt une dimension allégorique : le fleuve, l’océan, la rivière, la source est personnifié sous les traits d’un homme ou d’une femme. Elle peut aussi devenir l’attribut d’un personnage ou d’une divinité. L’eau fait également l’objet d’une figuration naturelle qui se rapproche plus ou moins du réel. Si elle apparaît limpide et transparente, contenue dans un verre ou un pichet, au sein d’une nature morte, elle est surtout un élément essentiel du décor paysager. Située, dans un premier temps, en arrière plan d’une scène religieuse ou mythologique, l’eau sous la forme d’une mer, d’une cascade, d’un lac ou d’un cours d’eau se retrouve dans de nombreuses représentations du paysage rendu autonome. A la fin du XIXe siècle et surtout au XXe siècle, elle devient pour les artistes un véritable élément de la recherche esthétique.

Diane au bain (D 1952-6-1)
Diane au bain (D 1952-6-1) | Diane au bain (D 1952-6-1)
Baigneuse et sa suivante (D 1952-7-1)
Baigneuse et sa suivante (D 1952-7-1) | Baigneuse et sa suivante (D 1952-7-1)
Bord de rivière animé de personnages ; Bord de rivière animé de personnages (959.006.001 ; d’entrée 198)
Bord de rivière animé de personnages ; Bord de rivière animé de personnages (959.006.001 ; d’entrée 198) | Bord de rivière animé de personnages ; Bord de rivière animé de personnages (959.006.001 ; d’entrée 198)
La Baie des Trépassés (marine) ; La Baie des Trépassés (D 954.001.001 ; n° déposant 24034
n° d’entrée 130
provisoire : D55.1.1)
La Baie des Trépassés (marine) ; La Baie des Trépassés (D 954.001.001 ; n° déposant 24034 n° d’entrée 130 provisoire : D55.1.1) | La Baie des Trépassés (marine) ; La Baie des Trépassés (D 954.001.001 ; n° déposant 24034 n° d’entrée 130 provisoire : D55.1.1)
Paysage ; Paysage (972.006.010)
Paysage ; Paysage (972.006.010) | Paysage ; Paysage (972.006.010)
Un bras de la Seine près de Vétheuil (1975-1-1)
Un bras de la Seine près de Vétheuil (1975-1-1) | Un bras de la Seine près de Vétheuil (1975-1-1)
gravure ; gravure ; Beaugency (M 2842)
gravure ; gravure ; Beaugency (M 2842) | gravure ; gravure ; Beaugency (M 2842)
L’eau coule (85.12.21)
L’eau coule (85.12.21) | L’eau coule (85.12.21)
tableau ; Queue de l'étang de Belle Bouche, Brenne (2000.03.342.14)
tableau ; Queue de l'étang de Belle Bouche, Brenne (2000.03.342.14) | tableau ; Queue de l'étang de Belle Bouche, Brenne (2000.03.342.14)

Allégories autour de l'eau

Illustration

Connue dès l’antiquité, l’allégorie s’épanouit à la Renaissance. Elle est codifiée au XVIIe et XVIIIe siècle, période au cours de laquelle elle est particulièrement prisée en littérature et dans les arts.

L'eau dans le paysage

Illustration

Si de nombreux artistes ont illustré les aspects symboliques et allégoriques de l’eau, d’autres au contraire se sont intéressés à l’élément dans son contexte naturel. Depuis l’antiquité, le paysage sert de cadre à des vues illusionnistes où se déroulent des scènes mythologiques, puis des épisodes religieux.

L'eau comme source d'expérimentation visuelle

Illustration

L’eau a également été pour les artistes le sujet d’expérimentations visuelles extrêmement diverses. L’intérêt des peintres comme Turner, Monet ou Vlaminick ne se porte plus exclusivement sur le paysage dans son ensemble, mais davantage sur l’élément « eau » ...