logo

Expositions virtuelles des Musées de la Région Centre

Voir le plan de l'exposition

Les pérégrinations fluviales : la marine de Loire

Pendant des siècles la Loire fut le fleuve le plus utilisé pour le transport des marchandises. Grâce à l’étendue de son bassin couvrant 1/5e du territoire de la France, elle assure la liaison entre de nombreuses provinces, depuis l’océan Atlantique. À partir de l’Antiquité, le déplacement des marchandises lourdes ou encombrantes ne pouvait se faire que par voie d’eau, les chemins de terre étant alors peu praticables. Les Romains y transportaient essentiellement des céréales. La découverte de pirogues monoxyles dans le fleuve témoigne de son utilisation au Moyen Âge. A partir du XVIIe siècle, la circulation des bateaux est de plus en plus abondante.

Vue panoramique de Tours (1969-2-1)
Vue panoramique de Tours (1969-2-1) | Vue panoramique de Tours (1969-2-1)
Vue de Tours en amont des ponts (1945-1-2)
Vue de Tours en amont des ponts (1945-1-2) | Vue de Tours en amont des ponts (1945-1-2)
battoir à linge ; battoir (2001.6.2)
battoir à linge ; battoir (2001.6.2) | battoir à linge ; battoir (2001.6.2)
moule ; Moule à pain de sucre (titre factice) (M 1323)
moule ; Moule à pain de sucre (titre factice) (M 1323) | moule ; Moule à pain de sucre (titre factice) (M 1323)

Les ports et les marchandises sur la Loire

Illustration

Orléans, par sa situation au point le plus septentrional de la grande courbe de la Loire, prit au cours des siècles, une importance décisive dans le transport des marchandises. La ville devient le deuxième port ligérien après Nantes et fut chargé de l’approvisionnement de Paris.

Les embarcations

Illustration

Plusieurs types de bateaux ont circulé sur la Loire : sapines, gabares, bascules, cabanes… Ces embarcations ont un faible tirant d’eau et possèdent un fond plat qui leur permet de ne pas s’échouer.

La vie quotidienne des mariniers

Illustration

Habituellement, les bateaux ne peuvent circuler que 114 jours par an, le reste du temps la hauteur d’eau est insuffisante. La Loire est effectivement un fleuve au débit inconstant, ce qui occasionne des difficultés de navigation.