Musée d'Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes
 
 
Différents chemins d'accès à cette exposition :

La Radiotechnique

Poste radio
Poste radio

Société spécialisée dans la fabrication des lampes pour les postes radio, La Radiotechnique, s'installe à Suresnes, rue Carnot, en 1921. En 1929, elle reprend la marque Radiola et produit le premier poste récepteur alimenté par secteur : le SFER 34.

Deux ans plus tard, des accords sont signés avec la société néerlandaise Philips pour la fabrication d'appareils destinés au marché français.

Dès 1947, elle s'inscrit dans la modernité en produisant des tubes cathodiques, des postes de télévision, des magnétoscopes, des autoradios, des jeux vidéos et le minitel.

En 1953, de nouvelles usines ouvrent dans l'ouest de la France et à partir de 1969, la production est répartie sur 9 sites employant plus de 10 000 personnes. Suresnes reste le siège.

 

Devenue dans les années 1980 "La Radiotechnique-Portenseigne Industrielle et Commerciale", elle prend en 1990 le nom de Philips Electronique Grand Public et disparaît définitivement en 1996. Mais son domaine d'activité demeure lié à Suresnes car le Siège de Philips France est toujours présent rue Carnot.

poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.1) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.1)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.2) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.2)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.3) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.3)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.4) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.4)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.5) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.5)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.6) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.6)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.7) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.7)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.8) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.8)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.9) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.9)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.10) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.10)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.11) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.11)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.12) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.12)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.13) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.13)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.14) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.14)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.15) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.15)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.16) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.16)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.17) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.17)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.18) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.18)
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.19) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.19)
Récepteur radio RA 395 AB/ 49
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.20)"Récepteur radio RA 395 AB/ 49", | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.20)"Récepteur radio RA 395 AB/ 49",
poste de radio
sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.21) | sciences – techniques,poste de radio,(2009.1.21)

Les industries Suresnoises

Illustration

La ville de Suresnes a connu au milieu du XIXe et au début du XXe siècle une industrialisation poussée, avec l'installation de nombreuses usines sur les bords de Seine : blanchisserie, biscuiterie, parfumerie, radiotechnique, automobile, aéronautique