logo
Mehun-sur-Yèvre (18)

Musée Charles VII - Mehun-sur-Yèvre (18)

Bandeau d'illustration de l'espace WM : Musée Charles VII - Mehun-sur-Yèvre (18)

Les collections

Le château depuis le pôle de la porcelaine. Au premier plan, des modèles remarquables
Le château depuis le pôle de la porcelaine. Au premier plan, des modèles remarquables
Détail d'un vase en biscuit de porcelaine
Détail d'un vase en biscuit de porcelaine
Au bord du Bosphore, le cottage turc, fin XIXe siècle
Au bord du Bosphore, le cottage turc, fin XIXe siècle

Les travaux menés sous Napoléon III, au coeur même du château, permettent la mise au jour des premières oeuvres majeures du site. Les collections ainsi rassemblées sont présentées dans les salles du donjon qui devient ainsi le musée cantonal Charles VII.

Henry Ponroy est le premier conservateur du musée ; puis, avec le docteur André Pellerin, ils vont, de 1903 aux années 1960, constituer un fonds relativement hétéroclite, mais d'une infinie richesse : objets archéologiques, céramiques et porcelaines, peintures, estampes, sculptures...

Le musée créé officiellement en 1906 devient un établissement contrôlé par le ministère de la Culture et, à partir de 1980, les recherches archéologiques entreprises sur le site même apportent une très importante collection d'objets médiévaux, de fragments sculptés et de carreaux de pavement d'une importance capitale dans la compréhension de l'école de Berry et la diffusion des techniques de fabrication.

Des dons et des dépôts de grand intérêt, principalement de porcelaine, ont été réalisés ces dernières années, augmentant les fonds locaux et européens sur le sujet. À l'étroit dans ses salles du château, le musée s'est étendu avec la construction du Pôle de la porcelaine.

Les fenêtres virtuelles placées ci-dessous s'ouvrent sur des séries de fiches présentant principalement des oeuvres rarement exposées car trop fragiles et sensibles à la lumière (photographies, parchemins,..). Bonnes découvertes et à très bientôt au cœur de nos salles.

Ci-contre, un clin d'oeil aux œuvres. Ci-dessous, un aperçu des fiches-collections du musée Charles VII – Pôle de la porcelaine de Mehun-sur-Yèvre.

Ouchebtis
archéologie ; égyptien ; croyances - coutumes ; céramique,statuette,(R.2010.3.1)"Ouchebtis", | archéologie ; égyptien ; croyances - coutumes ; céramique,statuette,(R.2010.3.1)"Ouchebtis",
Guéridon en porcelaine
beaux-arts ; céramique,guéridon,(D.996.22.2)"Guéridon en porcelaine", | beaux-arts ; céramique,guéridon,(D.996.22.2)"Guéridon en porcelaine",
Couteau en bronze
archéologie,couteau,(D.996.22.1)"Couteau en bronze", | archéologie,couteau,(D.996.22.1)"Couteau en bronze",
Plat décoratif avec reflets métalliques cuivrés
beaux-arts ; céramique,plat,(996.20.3)"Plat décoratif avec reflets métalliques cuivrés", | beaux-arts ; céramique,plat,(996.20.3)"Plat décoratif avec reflets métalliques cuivrés",
Etude de phylactères
beaux-arts ; dessin,(2006.4.5)"Etude de phylactères", | beaux-arts ; dessin,(2006.4.5)"Etude de phylactères",

Porcelaines et céramiques

Illustration

Sur une thématique originale “la porcelaine du Berry”, le Pôle de la Porcelaine fait revivre les grandes heures des productions porcelainières en Berry du début du XIXe siècle à nos jours. Deux siècles de porcelaine exposés dans un espace à l’architecture résolument contemporaine, ouvert sur la nature et les jardins environnants, à l’ombre château de Charles VII.

Faïences artistiques Roland-Belloir

Illustration

La manufacture de faïences artistiques, copies d’ancien et de créations de décors André Belloir était située au 36 rue Hallé dans le xive arrondissement de Paris, dans l’impasse dite Villa Hallé. Cette fabrique avait succédé à l’ancienne maison Charles Roland qui devait produire le même type d’objets et cessa toute production peu après la seconde guerre mondiale.

Les collections médiévales

Illustration

Le musée Charles VII est installé dans un château qui est certainement l’un des plus étonnant de France. Site défensif majeur de la vallée de l'Yèvre, le socle rocheux porte aujourd'hui les traces d’une douzaine d’édifices archéologiquement reconnus. Aux puissants châteaux forts des XIe – XIIIe siècles, Jean de Berry fait construire, au tournant des XIVe et XVe siècles, une élégante résidence de villégiature dont les élévations supérieures étaient de véritables dentelles de pierre et de verre.

André Prévot (1907-1947), mécanicien d'Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944)

Illustration

Parmi les collections que possède le musée Charles VII, les documents relatifs à André Prévot sont certainement l’un des sujets les plus intéressants, passionnants, voire attachants. Il y a des rencontres qui font les collections et vice-versa…

La collection Joseph Maquaire

Illustration

L’importante collection de dessins et d’estampes, maintenant inventoriée sous la série 912.8, correspond à la donation de Joseph Maquaire, enregistrée dans sa globalité sous le n° 174 du premier registre d’inventaire...