logo
Blois (41)

Château royal de Blois

Bandeau d'illustration de l'espace WM : Château royal de Blois
Numéro d'inventaire : 
888.10.2

Domaine : 
Dénomination : 
Mode d'Acquisition : 
Auteur : 
Précisions concernant l'auteur : 
LOISON Pierre.
Né à Mer le 5 juillet 1816. Mort à Cannes le 3 février 1886.

Né à Mer (Loir-et-Cher), le 5 juillet 1816, fils d’un vigneron. Il apprit d’abord le métier de sabotier, qu’il excerça jusqu’à l’âge de 24 ans ; puis comme il montrait de grandes dispositions pour la sculpture sur bois, il obtibnt du Conseil municipal de sa ville natale, à titre d’encouragement, une petite somme d’argent qui lui permit de se rendre à Paris le 13 avril 1840. Il entra alors à l’Ecole gratuite de dessin, devient élève de David d’Angers en 1841 et fut admis à l’Ecole des Beaux-Arts le 31 mars 1842. Il fit ses débuts au Salon de 1845 et remporta, dès sa première exposition, une médaille de troisième classe. Plus tard, il fut recompensé d’une médaille de première classe en 1853, d’une mention honorable à l’Exposition universelle de 1855 et d’un rappel de première médaille en 1859.

Il reçut de l’Etat plusieurs commandes. Il travailla à Paris pour les églises de la Trinité, de Saint-Ambroise, de Saint-Roch, pour la Tour Saint-Germain-l’Auxerrois, le palais du Louvre, les Tuileries, la Tour Saint-Jacques-la-Boucherie, l’Opéra et l’Hôtel de Ville. En province, on lui doit la figure ornant la façade du palais de Justice de Blois, un bas-relief décorant la halle au blé de la ville de Mer, un des frontons du château de Compiègne et la statue funéraire du duc d’Orléans, placée dans le Chapelle Royale de Dreux. Le Musée d’Amiens possède de lui un groupe et une statue en marbre. Une de ses oeuvres, un bronze représentant le Victoire après le combat, a figuré jadis au Musée du Luxembourg.

L’artiste, tombé malade en 1880, fut forcé, à partir de cette époque, de passer chaque hiver dans le Midi, et il mourrut à Cannes, le 3 février 1886. Il étati chevalier de la Légion d’honneur depuis 1859. A dater de 1864, i lavait rempli pendant vingt ans les fonctions de membre du jury au Salon.

(Stanislas LAMI, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au XIXe siècle, Paris, 1919, Tome troisième, p. 356-361)

Technique et matériaux : 
Inscriptions - Marques : 
IP 97
888.10.2 (marqué au dos)

Dimensions : 
l. 70 cm ; H. 95 cm ; P. 44 cm